L’apprentissage ne parvient pas à décoller dans l’Oise

L'actualité autour de la boulangerie pâtisserie.
Avatar du membre
Alain
Modérateur
Modérateur
Messages : 7967
Enregistré le : samedi 06 sept. 2003, 19:10
Catégorie : Artisan en activité
Localisation : Corbie (80) Somme.
A remercié : 29 fois
A été remercié : 62 fois
Sexe :
Zodiac : Balance
Âge : 57

Re: L’apprentissage ne parvient pas à décoller dans l’Oise

Message par Alain » vendredi 02 sept. 2016, 15:12

bonjour.

mettre l'ecole au rythme, en faisant commencer les enseignants à 5 ou 6h.
j'en connais qui vont être contents.

vous avez bien raison.
il faut arreter de prendre des apprentis.
mais ensuite, vous viendrez pleurer que vous ne trouvez personne pour reprendre vos fonds.


Du fabrication maison & rien d'autre.
Ne vendre que ce que l'on est capable de manger soi même.

En ligne
Avatar du membre
shlen
Animateur
Animateur
Messages : 1813
Enregistré le : mercredi 06 avr. 2011, 20:59
Catégorie : Artisan en activité
Localisation : charente maritime
A été remercié : 38 fois
Sexe :
Zodiac : Verseau
Âge : 28

Re: L’apprentissage ne parvient pas à décoller dans l’Oise

Message par shlen » vendredi 02 sept. 2016, 15:41

pour le contrat, il suffit de mettre une clause de non concurrence sur X Km et ils ironts pas travailler chez votre concurrence.

Avatar du membre
Kamomille
Membre confirmé
Membre confirmé
Messages : 476
Enregistré le : lundi 06 sept. 2010, 12:40
A remercié : 6 fois
A été remercié : 24 fois
Sexe :
Zodiac : Lion
Âge : 39

Re: L’apprentissage ne parvient pas à décoller dans l’Oise

Message par Kamomille » dimanche 04 sept. 2016, 16:01

Alain a écrit :bonjour.

mettre l'ecole au rythme, en faisant commencer les enseignants à 5 ou 6h.
j'en connais qui vont être contents.

vous avez bien raison.
il faut arreter de prendre des apprentis.
mais ensuite, vous viendrez pleurer que vous ne trouvez personne pour reprendre vos fonds.
Donc tu trouves normal que ce soit à des gamins de 16ans de subir les changements de rythmes, ou alors aux entreprises de bien vouloir s'adapter ?
Et de pareil on ne peut pas remettre en question le mode d'obtention du Cap... ou encore les conditions requises pour être maître d'apprentissage.
C'est pas en donnant à des Cap à tour de bras qu'on aura plus de repreneur pour autant.... là il s'agirait plus d'un problème d'apport et de financement.
Mais bon on s'en fout, l'important surtout c'est les petites affichettes pour la vienoiserie... au moins ça devrait pas trop bousculer les enseignants (ni qui ce soit d'ailleurs).

Répondre