|
Moulins de Chars
Compagnon
EASYBOX
Boulangerie.NET
Le portail des artisans
Connexion
Interim Co
Panessiel
Rubaco-Etiquette


Connexion avec un réseau social:

Messagepar Sans plumes le Mardi 02 Juil 2013, 19:00 Sujet du message: Boulangerie industrielle

Bonjour je suis amateur, je m'amuse à faire mon propre pain de temps en temps grâce aux conseils de bon artisans voilà pour ma présentation !

J'attend dire un peu partout que le pain des boulangeries ( si on peut appeler sa comme sa) industrielles est très bon ects ...

Alors que dire pour defendre les vrais boulangers artisans qui font des merveilles avec des très bonnes matières premières ?

Au plaisir de vous lire :roll:
Homme Avatar de l’utilisateur
Sans plumes
Animateur
Animateur
 
Âge: 24 ans - verseau verseau
Messages: 257
Recettes: 0
Enregistré le: Lundi 18 Fév 2013, 18:46
Localisation: Ardèche
Pays: France (fr)
Catégorie: Client passionné
Macarons: 2,263.00
Safari: Safari 
Point de réputation: 0
A remercié: 26 fois
A été remercié: 4 fois

Messagepar Marie le Mardi 02 Juil 2013, 19:04 Sujet du message: Re: Boulangerie industrielle

Voila bien un sujet polémique entre tous compte tenu du site sur lequel vous êtes, et qui a été déjà maintes fois débattus.

Vaudrait mieux que cela se passe dans la tranquillité sinon...

:bonpain BPF vive bn
Image
Femme Avatar de l’utilisateur
Marie
Modérateur
Modérateur
 
Âge: 58 ans - poissons poissons
Messages: 10259
Recettes: 0
Enregistré le: Mardi 02 Mar 2004, 15:45
Localisation: IDF
Pays: France (fr)
Macarons: 29,929.00
Firefox: Firefox 
Point de réputation: 298
A remercié: 33 fois
A été remercié: 202 fois

Messagepar Monotrone le Mercredi 03 Juil 2013, 06:43 Sujet du message: Re: Boulangerie industrielle

Premièrement, qu'appelles-tu un pain industriel, Sans-plumes ?

Je vais essayé d'être objectif :

Le pain industriel, donc fait en "usine" subit un processus de fabrication "rapide", c'est à dire que tout est calibré pour gagner du temps et de l'argent. Pétrins qui pèsent, cuves qui se lèvent, diviseuses volumétriques, balancelles, façonneuse, lameuses, four au kilomètre... 1 ou 2 bonhomme (opérateur ?) et c'est parti pour une production de masse. Donc là nous avons affaire à un produit standardisé, qu'on retrouve partout. Même recette, même procédé, même farine. Avec le rassemblement des denrées alimentaires en GSM, en plus du pain, le client fait ses courses, il peut aussi acheter son pain pour un prix dérisoire. Pour lui c'est peut-être ça le "vrai" pain. le fait est que maintenant les GSM ont leurs propres boulangeries sur place. Ils fabriquent sur place, avec des méthodes artisano-industrielle (pardonnez). Nous avons alors une offre qui noie le poisson. Tout en restant toujours dans des produits standardisés (l'industrialisation a ses limites) Et je ne parle pas des viennoiseries, et encore moins des gateaux -sujet qui me donne des boutons à en perdre mon objectivité-.
Tu peux trouver aussi en méthode industrielle, du pain au levain, du pain bio... Le lobbying général dans lequel on vit à pu ouvrir des portes aux grands groupes. (par exemple les 5% d'aliments non-bio autorisé dans le bio, ou bien les 0,2% de levure dans le levain), emballé c'est pesé, vive le pain bio industriel et le pain au "levain" dans les GSM. Et pour noyer encore plus le poisson, des boulangers "artisanaux" utilisent une partie de ces méthodes. A tel point que j'entends dire des gens que le pain du LeLe du coin fait du meilleur pain que chez Roger.

Alors dire que ces pains est bon ? si tu aime un produit standardisé, que tu retrouveras partout, c'est pour toi. Au contraire, si tu préfère aborder un pain qui a plus de caractère, qui a du goût, ou chaque baguette a vécu sa vie tranquillement, alors trouve toi un bon boulanger avec qui tu pourras discuter boulange, croûte, goût, etc...

Quel est le meilleur goût d'un hamburger ?

Celui de Mac-do que l'on retrouve partout dans le monde ? Ou bien la brasserie du coin qui fait son hamburger maison avec sa p'tite sauce personnalisée? A chacun de choisir.

Comme dit Marie, c'est un sujet houleux, mais tout à fait abordable. :bonpain
Ca sert à rien d'pousser derrière ! tout l'monde s'ra servi.

La dame de la cantine.
Homme Avatar de l’utilisateur
Monotrone
Membre confirmé
Membre confirmé
 
Âge: 35 ans - cancer cancer
Messages: 412
Recettes: 0
Enregistré le: Dimanche 08 Oct 2006, 18:08
Localisation: Louvetot
Pays: France (fr)
Catégorie: Autres
Macarons: 3,609.00
Firefox: Firefox 
Point de réputation: 28
A remercié: 131 fois
A été remercié: 27 fois

Messagepar Sans plumes le Mercredi 03 Juil 2013, 08:10 Sujet du message: Re: Boulangerie industrielle

Pour moi mon choix à été fait y'a longtemps l'artisan est le meilleur en goût et sans parler de la conservation ce que j'appelle pain industriel c'est genre Marie bla chère. Je sais que le sujet est houleux mais avoir de bon arguments pour défendre les artisans c'est bien pratique !!
Homme Avatar de l’utilisateur
Sans plumes
Animateur
Animateur
 
Âge: 24 ans - verseau verseau
Messages: 257
Recettes: 0
Enregistré le: Lundi 18 Fév 2013, 18:46
Localisation: Ardèche
Pays: France (fr)
Catégorie: Client passionné
Macarons: 2,263.00
Safari: Safari 
Point de réputation: 0
A remercié: 26 fois
A été remercié: 4 fois

Messagepar Monotrone le Mercredi 03 Juil 2013, 08:15 Sujet du message: Re: Boulangerie industrielle

Malheureusement les bons arguments d'antan sont tombés à l'eau... Mais résistent encore des gaulois ;)
Ca sert à rien d'pousser derrière ! tout l'monde s'ra servi.

La dame de la cantine.
Homme Avatar de l’utilisateur
Monotrone
Membre confirmé
Membre confirmé
 
Âge: 35 ans - cancer cancer
Messages: 412
Recettes: 0
Enregistré le: Dimanche 08 Oct 2006, 18:08
Localisation: Louvetot
Pays: France (fr)
Catégorie: Autres
Macarons: 3,609.00
Firefox: Firefox 
Point de réputation: 28
A remercié: 131 fois
A été remercié: 27 fois

Messagepar Sans plumes le Jeudi 04 Juil 2013, 21:56 Sujet du message: Re: Boulangerie industrielle

On peut faire de bon arguments avec de vieux j'en suis sur donc sin pouvait m'en donner quelque un merci d'avance :lapaix
Homme Avatar de l’utilisateur
Sans plumes
Animateur
Animateur
 
Âge: 24 ans - verseau verseau
Messages: 257
Recettes: 0
Enregistré le: Lundi 18 Fév 2013, 18:46
Localisation: Ardèche
Pays: France (fr)
Catégorie: Client passionné
Macarons: 2,263.00
Safari: Safari 
Point de réputation: 0
A remercié: 26 fois
A été remercié: 4 fois

Messagepar DRAILOU le Vendredi 05 Juil 2013, 08:33 Sujet du message: Re: Boulangerie industrielle

Re bonjour Sans Plumes
Les arguments ne manque pas mais comme la écrit Monotrone, ils ont pris l'eau et plouf à la baille, alors reste les irréductibles gaulois, belges ou helvètes; qui résiste hier à la standardisation romaine, aujourd'hui à une autre industrio-standardisation, pour faire court, fait du bon pain, forme toi, apprend de tous et forge ton expérience, si la vie te le permet travaille avec des passionnés, participe à des assos qui mettent en avant le pain, les fours à bois, comme tu va le faire cuit ton pain dans un four communal, partage, échange donne reçois, tous cela est bateaux et naïf mais bon moi j'y crois.
Fait du vrais pain, fait le goutter, à force les gens ferons la différence, c'est un combat, pain contre pâte cuit, rien n'est perdu mais par contre rien n'est gagniez d'avance.
Un bon produit trouve sa clientèle mais aujourd'hui cela devient plus difficile.
Bon j' ai du boulot, je reprendrai cela plus tard. hoooo! :-))
A+
Gilles
" Le pain est la nourriture des hommes depuis des millénaires. Respectez-le; il est le résultat du travail de tant d'hommes et la récompense de tant d'efforts"
(Antoine de St Exupéry)
Homme Avatar de l’utilisateur
DRAILOU
Membre confirmé
Membre confirmé
 
Âge: 49 ans - cancer cancer
Messages: 420
Recettes: 0
Enregistré le: Samedi 04 Oct 2008, 09:51
Localisation: Lot
Pays: France (fr)
Catégorie: Salarié(e)
Macarons: 505.00
Explorer: Explorer 
Point de réputation: 45
A remercié: 48 fois
A été remercié: 42 fois

Messagepar The_DEATH le Jeudi 11 Juil 2013, 07:50 Sujet du message: Re: Boulangerie industrielle

Bonjour a tous!

Fier de notre artisanat et du bon goût, j'ai déjà choisi mon camp...

Mais pour être franc, j'ai déjà acheté du pain dans des boulangeries artisanales, le produit était fabriqué sur place et fait artisanalement... Et bien j'en ai mangé une tranche, et le reste est parti a la poubelle... Mon épouse n'étant pas du métier a eu la même réaction que moi...
Un pain fabriqué en grande surface ou même du surgelé aurait été meilleur...
Ce pain était aigre, la mie n'avait pas de consistance, elle était "vaporeuse" le pain avait un gout, disons le, dégueu***

Je suis boulanger dans l'artisanat et fier de fabriquer des produits de qualité...
Mais certain boulangers font réellement de la M... Certes ils ne sont pas représentatifs de la profession, mais cela peut dégoûter le client et le faire fuir pour de bon vers les GMS.

A nous, ouvriers et patrons de continuer a viser l'excellence et ne pas nous laisser aller a la facilité.
L'amour du pain et de notre métier est notre meilleur arme contre l'industriel qui ne cherche que le profit.

Mais ce sujet a déjà largement été débattu
A vaincre sans péril, on triomphe sans gloire!
Nico
Homme Avatar de l’utilisateur
The_DEATH
Membre fidèle
Membre fidèle
 
Âge: 32 ans - poissons poissons
Messages: 167
Recettes: 0
Enregistré le: Dimanche 29 Jan 2006, 17:12
Localisation: Bethune
Pays: France (fr)
Catégorie: Salarié(e)
Macarons: 1,100.00
Point de réputation: 0
A remercié: 10 fois
A été remercié: 3 fois

Messagepar Monotrone le Samedi 13 Juil 2013, 08:42 Sujet du message: Re: Boulangerie industrielle

Je suis tout à fait d'accord. Cela soulève un autre problème de taille.

Aujourd'hui, on peut "donner" parcequ'il n'y a pas d'autre terme, un CAP en 4 mois, moyennant finances et un minimum de jugeote. Après une telle formation, sommes-nous boulanger ? les formations rapides des CFA et autres écoles privées sont-elles suffisantes ? Clairement non. On apprend 5 recettes, une ou deux méthodes de travail. Pas suffisant pour nous apprendre à respecter la matière tout le long de la future carrière. Ils forment du "minerai d'ouvrier" et futur patron peu scrupuleux, pensant se faire de l'or avec de la farine. Pour ça il faut de la qualité s'il on veut se démarquer. Cela rejoint le même cas dans la restauration, ou l'on apprend en CFA à "transformer" des plats déjà-cuisinés. Un comble. Imaginez le prof de boulange expliquant à ses élèves comment on enfournent du pré-cuit congelé ?!

Toutes ces formations à grands coups de subventions des agro-alimentaires, les malins, s'accaparant toute la chaîne, récoltant de l'argent à chaque étape.

Je suis conscient qu'il en faut pour toute les bourses. Mais quand on s'attaque à quelque chose que l'on met dans son assiete, la qualité prime avant le prix. Qui a le vrai prix de la baguette ? l'artisan qui trime, ou l'industriel qui spécule ?

Je rêve que chaque futur ouvrier et patron sortant de ce genre de formation soit assez intelligent pour ne pas copier sur leur voisin, puisse se démarquer par une originalité qui leur est propre, qu’untel et untel trouve son compte.

Fred, éternel utopiste.
Ca sert à rien d'pousser derrière ! tout l'monde s'ra servi.

La dame de la cantine.
Homme Avatar de l’utilisateur
Monotrone
Membre confirmé
Membre confirmé
 
Âge: 35 ans - cancer cancer
Messages: 412
Recettes: 0
Enregistré le: Dimanche 08 Oct 2006, 18:08
Localisation: Louvetot
Pays: France (fr)
Catégorie: Autres
Macarons: 3,609.00
Firefox: Firefox 
Point de réputation: 28
A remercié: 131 fois
A été remercié: 27 fois

Messagepar chapman le Dimanche 14 Juil 2013, 06:17 Sujet du message: Re: Boulangerie industrielle

A Monotrone,
Bonjour,
J'ai fait une de ces formations en 4 mois comme vous dites, à l'INBP de Rouen.
Permettez moi de ne pas être tout à fait d'accords avec votre jugement.
Certe, je ne suis pas sorti de cette formation en me prétendant boulanger, plutôt avec un permis de travailler.
Contrairement à ce que vous pensez, les formateurs insistent beaucoup sur la qualité des produits, même si effectivement nous n'avons le temps d'apprendre que quelques recettes de bases. Les formateurs ont minimum le BM, ce qui peut être ne veut pas dire grand chose, mais j'ai senti pendant toute la formation que l'on nous poussait à avoir cette exigence.
Par contre, je me retrouve aujourd'hui en poste dans une boulangerie où cette j'apprends le métier, mais qui fait de la grosse production et où parfois la qualité fait défaut ( bon, la tradition et quand même pas mal). Voilà, j'apprends encore sur le tas, mon objectif est de faire un travail de qualité, pas de me faire de l'argent facile (entre nous soit dit, il y a surement mieux comme méthode pour çà).
Voilà,
cordialement
Homme Avatar de l’utilisateur
chapman
Membre actif
Membre actif
 
Âge: 47 ans
Messages: 40
Recettes: 0
Enregistré le: Vendredi 27 Jan 2012, 15:04
Localisation: bretagne
Pays: France (fr)
Catégorie: Autres
Macarons: 591.00
Point de réputation: 0
A remercié: 1 fois
A été remercié: 0 fois

Suivante

Retourner vers L'artisanat

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 7 invités

 
  • Messages en relation
    Réponses
    Vus
    Dernier message
foodnchefs
Plastiquette point com
PUB
Publicité
Moulins de Cherisy

Boulangerie NetBoulangerie Net

Contact - Présentation - Edition SASU BN ©
Ascraeus - PhpBB-fr - SiteParc

Le flux des actualités Boulangerie NetBoulangerie Net sur FacebookBoulangerie Net sur TwitterBoulangerie Net Channel sur Youtube