|
Moulins de Chars
Compagnon
EASYBOX
Boulangerie.NET
Le portail des artisans
Connexion
Interim Co
Panessiel
Rubaco-Etiquette


Connexion avec un réseau social:

Messagepar SIRE le Lundi 06 Juin 2011, 01:28 Sujet du message: Re: communication avec les collègues

Eliet a écrit:
perigordin a écrit:je me pleins pas je râle ( spécialité française) mais franchement un commentaire à la con il vaut mieux le garder pour soit
on est une minuscule boulangerie bourg moins 200 personnes et les personnes qui sont venues se jour là sans commander c'était pas mes clients habituels il venaient en dépannage il reviendront jamais ou dans 6 mois
le problème c'est que les clients qui pense que c'est la mie caline
plus personne ne commande même s'ils veulent du pain pour 50 ou plus et 40 pièce de viennoiserie , si je vous donne se que vous demandez il n'y aura plus rien pour les autres et la réponse les autres je m'en fou du moment que j'ai ce que je veux.
belle mentalité !!!! on deviens aussi con que les américains chacun sa flute marche ou crève
à bon entendeur salut
:enerve


En venant dans un forum vous pouvez exprimer votre point de vue mais aussi laisser les autres s'exprimer sans les insulter svp.... C'est la règle du jeu...

Ce que je dis c'est que je comprend votre problème mais qu'il ne faut pas voir que l'aspect négatif de la chose... Avec les clients des boulangeries fermées, certes le premier jour sera chaotique, mais les autres jours vous ferez du CA en + et éventuellement certains clients reviendront acheter du pain chez vous ! Mais bon si à chaque fois que vous êtes contrariée vous insulter les gens, rien n'avancera.....

je ne pense pas qu il ait la volonte d insulter qui que ce soit
comme beaucoup d entre nous, il est exaspere par les comportements actuel
les gens oublie que pour faire du pain, il faut quelques heures et non quelques minutes
c est tout et tout de suite
le respect du travail n est plus, malheureusement, et le respect seul encore moins
et je comprends ton point de vue et il est exact lui aussi, mais cela ne reduit pas le delai de fabrication, on est tous d accord sur ce point
Homme Avatar de l’utilisateur
SIRE
Animateur
Animateur
 
Âge: 48 ans - sagittaire sagittaire
Messages: 1769
Recettes: 0
Enregistré le: Mercredi 23 Jan 2008, 03:58
Localisation: DU COTE DE PERPIGNAN
Pays: France (fr)
Catégorie: Artisan en activité
Macarons: 12,014.00
Explorer: Explorer 
Point de réputation: 50
A remercié: 39 fois
A été remercié: 34 fois

Messagepar Laure33 le Mardi 07 Juin 2011, 23:13 Sujet du message: Re: communication avec les collègues

Bonsoir ,
Eliet , sauf votre respect , vous avez 19 ans ... je ne connais pas votre expérience du métier et je ne remet pas en cause votre droit à vous exprimer mais le jour ou vous vous retrouverez dans VOTRE boulangerie , à 10 h 00 du matin , sans viennoiseries et avec 30 baguettes en magasin pour finir la journée et contenter vos clients , ça m'étonnerait que vous tiendrez le même discours ! Le client occasionnel qui vous dévalise deviendra peut-être un client plus régulier ... mais le client fidèle , celui qui vous achète sa baguette tous les jours , celui qui vous permet de payer vos factures et dont la régularité est la base de votre fonds de commerce , celui-là si vous le décevez car il se retrouve plusieurs fois sans pain ou sans le croissant pour sa gamine ou qu'il se vexe de voir que les bons clients ne sont pas mieux traiter que la clientèle de passage , ce client précieux vous le perdrez !Et c'est faux de croire qu'il sera remplacé par un nouveau , il risque même d'influencer sa famille , ses voisins . Notre première boulangerie était dans un petit village , comme Perigordin , et je vous assure qu'il m'est souvent arrivé d'être obliger de faire du clientélisme ( panière et plaques de viennoiseries planquées à l'arrière pour garder du pain et des chocos à MES clients , refus de vendre plus de 10 baguettes , on à même ouvert un Noel uniquement pour les commandes , notre fabrication suffisant à peine à couvrir les besoins de notre clientèle d' habitués )
En campagne , si la clientèle varie brutalement , c'est l'ENFER au magasin !! :douteux

Bonne soirée .
L'os dit au chien : " je suis dur "
Le chien répond à l'os : " j'ai le temps ..."
Femme Avatar de l’utilisateur
Laure33
Membre fidèle
Membre fidèle
 
Âge: 35 ans - sagittaire sagittaire
Messages: 171
Recettes: 0
Enregistré le: Jeudi 01 Juil 2010, 17:01
Localisation: Gironde
Pays: France (fr)
Catégorie: Conjoint(e) d'Artisan
Macarons: 519.00
Explorer: Explorer 
Point de réputation: 30
A remercié: 2 fois
A été remercié: 1 fois

Messagepar SIRE le Mercredi 08 Juin 2011, 01:31 Sujet du message: Re: communication avec les collègues

Laure33 a écrit:Bonsoir ,
Eliet , sauf votre respect , vous avez 19 ans ... je ne connais pas votre expérience du métier et je ne remet pas en cause votre droit à vous exprimer mais le jour ou vous vous retrouverez dans VOTRE boulangerie , à 10 h 00 du matin , sans viennoiseries et avec 30 baguettes en magasin pour finir la journée et contenter vos clients , ça m'étonnerait que vous tiendrez le même discours ! Le client occasionnel qui vous dévalise deviendra peut-être un client plus régulier ... mais le client fidèle , celui qui vous achète sa baguette tous les jours , celui qui vous permet de payer vos factures et dont la régularité est la base de votre fonds de commerce , celui-là si vous le décevez car il se retrouve plusieurs fois sans pain ou sans le croissant pour sa gamine ou qu'il se vexe de voir que les bons clients ne sont pas mieux traiter que la clientèle de passage , ce client précieux vous le perdrez !Et c'est faux de croire qu'il sera remplacé par un nouveau , il risque même d'influencer sa famille , ses voisins . Notre première boulangerie était dans un petit village , comme Perigordin , et je vous assure qu'il m'est souvent arrivé d'être obliger de faire du clientélisme ( panière et plaques de viennoiseries planquées à l'arrière pour garder du pain et des chocos à MES clients , refus de vendre plus de 10 baguettes , on à même ouvert un Noel uniquement pour les commandes , notre fabrication suffisant à peine à couvrir les besoins de notre clientèle d' habitués )
En campagne , si la clientèle varie brutalement , c'est l'ENFER au magasin !! :douteux

Bonne soirée .

entierement d accord avec toi, c est l enfer
Homme Avatar de l’utilisateur
SIRE
Animateur
Animateur
 
Âge: 48 ans - sagittaire sagittaire
Messages: 1769
Recettes: 0
Enregistré le: Mercredi 23 Jan 2008, 03:58
Localisation: DU COTE DE PERPIGNAN
Pays: France (fr)
Catégorie: Artisan en activité
Macarons: 12,014.00
Explorer: Explorer 
Point de réputation: 50
A remercié: 39 fois
A été remercié: 34 fois

Messagepar Eliet le Jeudi 09 Juin 2011, 09:47 Sujet du message: Re: communication avec les collègues

Laure33 a écrit:Bonsoir ,
Eliet , sauf votre respect , vous avez 19 ans ... je ne connais pas votre expérience du métier et je ne remet pas en cause votre droit à vous exprimer mais le jour ou vous vous retrouverez dans VOTRE boulangerie , à 10 h 00 du matin , sans viennoiseries et avec 30 baguettes en magasin pour finir la journée et contenter vos clients , ça m'étonnerait que vous tiendrez le même discours ! Le client occasionnel qui vous dévalise deviendra peut-être un client plus régulier ... mais le client fidèle , celui qui vous achète sa baguette tous les jours , celui qui vous permet de payer vos factures et dont la régularité est la base de votre fonds de commerce , celui-là si vous le décevez car il se retrouve plusieurs fois sans pain ou sans le croissant pour sa gamine ou qu'il se vexe de voir que les bons clients ne sont pas mieux traiter que la clientèle de passage , ce client précieux vous le perdrez !Et c'est faux de croire qu'il sera remplacé par un nouveau , il risque même d'influencer sa famille , ses voisins . Notre première boulangerie était dans un petit village , comme Perigordin , et je vous assure qu'il m'est souvent arrivé d'être obliger de faire du clientélisme ( panière et plaques de viennoiseries planquées à l'arrière pour garder du pain et des chocos à MES clients , refus de vendre plus de 10 baguettes , on à même ouvert un Noel uniquement pour les commandes , notre fabrication suffisant à peine à couvrir les besoins de notre clientèle d' habitués )
En campagne , si la clientèle varie brutalement , c'est l'ENFER au magasin !! :douteux

Bonne soirée .


Bonjour Laure,

Oui, j'ai bien 19 ans. Je crois que vous avez mal interpretée mes propos, ou alors je me suis mal fait comprendre, si tel est le cas je m'excuse, j'ajoute aussi que je ne souhaite pas jouer mes donneurs de lecons, j'essaye juste de vouloire comprendre certaines situations difficiles entre collègues.

Je comprend parfaitement si jamais cette situation venait à m'arriver et j'aurais sur le moment la meme réaction que la votre, vous avez ma parole, et d'autant plus qu'une situation comme celle-ci ne peut etre quotidienne.

Dans mes propos, je veux expliquer qu'il ne faut pas voir un aspect totalement négatif, le premier jour sera chaotique, certes mais les jours suivants on peut aligner sa production avec la demande, tout en expliquant à sa clientèle (encore si elle le souhaite entendre) la situation.
Mais bon, ce que j'ai du mal à comprendre c'est qu'une fois la journée passé, et la situation redevenu normale, il faut continuer à raler au lieu de trouver une solution directement avec le collègue en question; si on appelle le collègue et on lui explique calmement la situation, il comprendra certainement et tachera de faire attention la prochaine fois, mais comme je dis, je rale sur le moment quand qqe chose ne va pas, mais bon après un certain temps est ce constructif ? Ce n'est pas en commentant mon post de "con" qu'on peut construire qqe chose et amélioré les choses.

Sachez également que je ne remet pas en cause votre professionnalisme et votre courage car je sais qu'on soit en ville ou en campagne il est difficile de gérer une affaire, et je vous remercie également Laure33 de me donner votre avis en détails, car comme vous dites j'ai 19 ans et je connais pas tout sur tout, mais bon je préfère avoir une réponse constructive qui m'apprend quelque chose du point de vue d'un patron que celui d'un salarié, car lorsque l'on est jeune et salarié, on a besoin de vous pour nous montrer et expliquer un point de vue différent du notre, comme nous expliquer Mr Thuriès, l'apprentissage ne se termine jamais...

Très bonne soirée.
Homme Avatar de l’utilisateur
Eliet
Membre actif
Membre actif
 
Âge: 24 ans - sagittaire sagittaire
Messages: 24
Recettes: 0
Enregistré le: Lundi 17 Nov 2008, 16:41
Localisation: New Orleans, LA
Pays: United States (us)
Catégorie: Salarié(e)
Macarons: 195.00
Firefox: Firefox 
Point de réputation: 0
A remercié: 0 fois
A été remercié: 0 fois

Messagepar SIRE le Jeudi 09 Juin 2011, 15:59 Sujet du message: Re: communication avec les collègues

Eliet a écrit:
Laure33 a écrit:Bonsoir ,
Eliet , sauf votre respect , vous avez 19 ans ... je ne connais pas votre expérience du métier et je ne remet pas en cause votre droit à vous exprimer mais le jour ou vous vous retrouverez dans VOTRE boulangerie , à 10 h 00 du matin , sans viennoiseries et avec 30 baguettes en magasin pour finir la journée et contenter vos clients , ça m'étonnerait que vous tiendrez le même discours ! Le client occasionnel qui vous dévalise deviendra peut-être un client plus régulier ... mais le client fidèle , celui qui vous achète sa baguette tous les jours , celui qui vous permet de payer vos factures et dont la régularité est la base de votre fonds de commerce , celui-là si vous le décevez car il se retrouve plusieurs fois sans pain ou sans le croissant pour sa gamine ou qu'il se vexe de voir que les bons clients ne sont pas mieux traiter que la clientèle de passage , ce client précieux vous le perdrez !Et c'est faux de croire qu'il sera remplacé par un nouveau , il risque même d'influencer sa famille , ses voisins . Notre première boulangerie était dans un petit village , comme Perigordin , et je vous assure qu'il m'est souvent arrivé d'être obliger de faire du clientélisme ( panière et plaques de viennoiseries planquées à l'arrière pour garder du pain et des chocos à MES clients , refus de vendre plus de 10 baguettes , on à même ouvert un Noel uniquement pour les commandes , notre fabrication suffisant à peine à couvrir les besoins de notre clientèle d' habitués )
En campagne , si la clientèle varie brutalement , c'est l'ENFER au magasin !! :douteux

Bonne soirée .


Bonjour Laure,

Oui, j'ai bien 19 ans. Je crois que vous avez mal interpretée mes propos, ou alors je me suis mal fait comprendre, si tel est le cas je m'excuse, j'ajoute aussi que je ne souhaite pas jouer mes donneurs de lecons, j'essaye juste de vouloire comprendre certaines situations difficiles entre collègues.

Je comprend parfaitement si jamais cette situation venait à m'arriver et j'aurais sur le moment la meme réaction que la votre, vous avez ma parole, et d'autant plus qu'une situation comme celle-ci ne peut etre quotidienne.

Dans mes propos, je veux expliquer qu'il ne faut pas voir un aspect totalement négatif, le premier jour sera chaotique, certes mais les jours suivants on peut aligner sa production avec la demande, tout en expliquant à sa clientèle (encore si elle le souhaite entendre) la situation.
Mais bon, ce que j'ai du mal à comprendre c'est qu'une fois la journée passé, et la situation redevenu normale, il faut continuer à raler au lieu de trouver une solution directement avec le collègue en question; si on appelle le collègue et on lui explique calmement la situation, il comprendra certainement et tachera de faire attention la prochaine fois, mais comme je dis, je rale sur le moment quand qqe chose ne va pas, mais bon après un certain temps est ce constructif ? Ce n'est pas en commentant mon post de "con" qu'on peut construire qqe chose et amélioré les choses.

Sachez également que je ne remet pas en cause votre professionnalisme et votre courage car je sais qu'on soit en ville ou en campagne il est difficile de gérer une affaire, et je vous remercie également Laure33 de me donner votre avis en détails, car comme vous dites j'ai 19 ans et je connais pas tout sur tout, mais bon je préfère avoir une réponse constructive qui m'apprend quelque chose du point de vue d'un patron que celui d'un salarié, car lorsque l'on est jeune et salarié, on a besoin de vous pour nous montrer et expliquer un point de vue différent du notre, comme nous expliquer Mr Thuriès, l'apprentissage ne se termine jamais...

Très bonne soirée.

je comprends ta position, on a tous eu 19 ans, on avait des ideaux, des reves mais avec les annees cela a disparu, confronte a la betise humaine, le nombrilisme, le je m en foutisme, la mediocrite humaine.
garde trace de tous les ecrits de ce sujet, et dans 20 ans, relis les, alors tu nous comprendras avec l experience de 20 ans de plus de vie.
Mr Thuries a raison, on en apprends tous les jours, et si etre mr je sais tout comem me dise certaine personne, c est chaque jour matin et soir se remettre en question, etre ouvert au monde pas de maniere bete mais de facon constructive, creatrice, critique ouverte, alors je ne peut que t encourager a nous rejoindre, et surtout a continuer dans la voie ou tu te trouve
avec mes encouragements :Salut
Homme Avatar de l’utilisateur
SIRE
Animateur
Animateur
 
Âge: 48 ans - sagittaire sagittaire
Messages: 1769
Recettes: 0
Enregistré le: Mercredi 23 Jan 2008, 03:58
Localisation: DU COTE DE PERPIGNAN
Pays: France (fr)
Catégorie: Artisan en activité
Macarons: 12,014.00
Explorer: Explorer 
Point de réputation: 50
A remercié: 39 fois
A été remercié: 34 fois

Messagepar perigordin le Vendredi 10 Juin 2011, 17:20 Sujet du message: Re: communication avec les collègues

quand brasse des grosses quantités il est facile de réagir de s'adapter mais nous le bourg et les hameaux environnant c'est 200 personnes on cuit qu'une fois par jour ( four au fuel) bien sur pas de personnel en fabrication
Même si on commence à être habitué car l'été c'est hyper touristique et là les quantités explosent c'est pas facile comme le dit laure33
un jour on balance plein de pain le lendemain c'est ric rac ou on est pillé il y a aucun régularité les trois premières années j'ai tout noté chaque jour fabrication ventes pertes et bien ça sert à rien il y a aucune logique rien ne ne se suit ou se ressemble!!! ça fait 8 ans qu'on est là et je continu à me prendre la tête.
on n'est pas une affaire de ville ici population âgée distances longues ils viennent et te prennent du pain pour plusieurs jours qu'il congèlent et parfois c'est tous le même jour on ne sait jamais à l'avance.

L'année dernière j'ai eu deux groupes qui avaient réservés leur hébergement longtemps à l'avance mais pas de coup de fil pour le boulanger le premier groupe voulait 40 baguettes et l'autre 25 pains !!! flute il c'était renseigné sur le village sur internet si devaient quand même se douter qu'il y avait 20 commerçants dont 3 boulangersJje pense que aussi de telles quantités même dans une affaire qui a beaucoup de débit on accepte ça si le client n'a pas commandé.

Moi j'ai que 8 ans dans le métier mais mon mari à plus de 25 ans de métier son père était boulanger comme son grand père et il dit qu'a ce point là il n'a jamais vu ça!!
ou quand ils commandent pour certain c'est le soir tard même bien après la fermeture cari l savent qu'on vit au dessus.
parfois je répond que c'est pas possible car la fournée est faite : ah il ne pétrie pas la nuit !!! on rêve.
maintenant pendant les heures fermeture le tel c'est rideau.

il y a pas longtemps j'ai reçu 11 coup fil le jour de notre fermeture.
les boulangeries en milieu rural c'est très particulier et très difficile à gérer pour les quantités comme pour la trésorie.
Dans son affaire précédente mon mari dans une vile moyenne n'avait pas tous ces probs ventres régulières dans l'ensemble clients qui commandaient et pas au dernier moment.
Non spécifié Avatar de l’utilisateur
perigordin
Membre assidu
Membre assidu
 
Âge: 48 ans
Messages: 84
Recettes: 0
Enregistré le: Samedi 19 Déc 2009, 11:36
Pays: France (fr)
Macarons: 1,409.00
Point de réputation: 10
A remercié: 1 fois
A été remercié: 2 fois

Messagepar SIRE le Vendredi 10 Juin 2011, 18:12 Sujet du message: Re: communication avec les collègues

perigordin a écrit:quand brasse des grosses quantités il est facile de réagir de s'adapter mais nous le bourg et les hameaux environnant c'est 200 personnes on cuit qu'une fois par jour ( four au fuel) bien sur pas de personnel en fabrication
Même si on commence à être habitué car l'été c'est hyper touristique et là les quantités explosent c'est pas facile comme le dit laure33
un jour on balance plein de pain le lendemain c'est ric rac ou on est pillé il y a aucun régularité les trois premières années j'ai tout noté chaque jour fabrication ventes pertes et bien ça sert à rien il y a aucune logique rien ne ne se suit ou se ressemble!!! ça fait 8 ans qu'on est là et je continu à me prendre la tête.
on n'est pas une affaire de ville ici population âgée distances longues ils viennent et te prennent du pain pour plusieurs jours qu'il congèlent et parfois c'est tous le même jour on ne sait jamais à l'avance.

L'année dernière j'ai eu deux groupes qui avaient réservés leur hébergement longtemps à l'avance mais pas de coup de fil pour le boulanger le premier groupe voulait 40 baguettes et l'autre 25 pains !!! flute il c'était renseigné sur le village sur internet si devaient quand même se douter qu'il y avait 20 commerçants dont 3 boulangersJje pense que aussi de telles quantités même dans une affaire qui a beaucoup de débit on accepte ça si le client n'a pas commandé.

Moi j'ai que 8 ans dans le métier mais mon mari à plus de 25 ans de métier son père était boulanger comme son grand père et il dit qu'a ce point là il n'a jamais vu ça!!
ou quand ils commandent pour certain c'est le soir tard même bien après la fermeture cari l savent qu'on vit au dessus.
parfois je répond que c'est pas possible car la fournée est faite : ah il ne pétrie pas la nuit !!! on rêve.
maintenant pendant les heures fermeture le tel c'est rideau.

il y a pas longtemps j'ai reçu 11 coup fil le jour de notre fermeture.
les boulangeries en milieu rural c'est très particulier et très difficile à gérer pour les quantités comme pour la trésorie.
Dans son affaire précédente mon mari dans une vile moyenne n'avait pas tous ces probs ventres régulières dans l'ensemble clients qui commandaient et pas au dernier moment.

quand je te lis, je crois lire ma vie en boulangerie
c est vrai des fois ils te debarquent le meme jour et c est chaque fois un jour different, prennent plusieurs pains pour les congeles, tu ne les revois pas pendant quelques jours et rebelote, et en plus tu as droit "oh je ne vous prends que 4 pains, vous n avez qu a en faire plus, vous n etes pas a 4 pains pret" mais ils oublient, plutot s en moquent qu ils ne sont pas les seuls a opere de la sorte
ton mari a raison je suis a mon compte depuis 1988, sans mes parents depuis 1994 et plus ca va, plus ca empire,mais ces dernierezs annees, le turbo est vraiment mis au niveau des comportements
pour le telephone, c est pareil je ne decroche plus en dehors des heures sauf pour la famille et les vrais amis (les hors travail) qui, le numero enregistre dans la memoire du telephone ont une sonnerie differente, on se fait encore plus bouffe sinon
que te dire sinon courage
Homme Avatar de l’utilisateur
SIRE
Animateur
Animateur
 
Âge: 48 ans - sagittaire sagittaire
Messages: 1769
Recettes: 0
Enregistré le: Mercredi 23 Jan 2008, 03:58
Localisation: DU COTE DE PERPIGNAN
Pays: France (fr)
Catégorie: Artisan en activité
Macarons: 12,014.00
Explorer: Explorer 
Point de réputation: 50
A remercié: 39 fois
A été remercié: 34 fois

Messagepar philippe38 le Vendredi 10 Juin 2011, 22:16 Sujet du message: Re: communication avec les collègues

eh ben moi aussi je lis ma vie dans ce métier en zone rurale.....pas plus tard que le week end dernier la galère on s'est fait (démonté), j'avais prévu un peu plus mais a ce point la.......travail en chambre froide donc les clients qui commande l'aprém ou le soir gggggrrrrrrr.....va leurs expliquer que l'on est plus au temps de raimu et fernandel que le boulanger aujourd'hui ne tavail plus la nuit....ils s'en foutent completement....t'a pas le droit d'avoir une vie a peu prés normale pour voir tes gamins et ne pas croisé ta femme que dans l'éscalier.....cuisson au fuel 1 seul four et pas d'etages séparé donc recuire 40 bag sachant qu'il met 1 heure pour chauffé bonjour le bénèf.....alors je sais certain diront t'a qu'a investir.... oui mais faut pouvoir encore et puis est ce que le jeu en vaut la chandelle.????? et puis c'est quand meme pas tous les jours non plus que l'on se fait démonter....au début moi aussi je noté les productions les pertes etc....j'ai abandonner ça sert a que dalle....le téléphone je réponds meme plus c'est soit: une commande qui va te mettre dans la flute soit un casse noisette qui veut te fourguer des trucs que tu ne veut pas et j'ai autre chose a mettre franchement.....ah si c'est ma moitié on a un code un peu comme sire et son tel..... :-)) et puis je vais vous dire cela fait 21 ans que je suis a mon compte c'est sur que avant les gens si prenaient a l'avance c'est sur,maintenant c'est la sociéte du( tout de suite) je suis client donc je suis le roi... houlala..... :-)) avant quand on tomber en rupture et que l'on se faisait (allumer) ou pire on se faisait presque traité de fainéant....ca me faisait trés mal ...et bien aujourd'hui avec les machines a pain et tous les vendeurs de pains( a la sauvette) en tous genre je m'en fou mais alors ROYALE.a au fait puisque l'on parle des machines a pain,c'est aussi eux qui viennent vous dévaliser quand il on un repas de famille et qu'ils n'on pas eu le temps de faire leur"pain" ou qu'ils ne veulent pas faire manger leurs briques a leurs invités :-)) :-)) :-)) et sans commander bien sur..... :enerve allez on a ben tous les memes problemes de gestion de quantitées en milieu rural...bon courage et surtout restez zen...le probleme ne date pas d'hier et il va perduré encore et encore.c'est pas la peine de se faire un ulcère non plus. :lapaix :lapaix :bonpain :bonpain
Homme Avatar de l’utilisateur
philippe38
Membre confirmé
Membre confirmé
 
Âge: 51 ans
Messages: 874
Recettes: 0
Enregistré le: Lundi 15 Nov 2010, 21:49
Pays: France (fr)
Catégorie: Artisan en activité
Macarons: 4,096.00
Point de réputation: 21
A remercié: 172 fois
A été remercié: 27 fois

Messagepar SIRE le Samedi 11 Juin 2011, 02:56 Sujet du message: Re: communication avec les collègues

philippe38 a écrit:eh ben moi aussi je lis ma vie dans ce métier en zone rurale.....pas plus tard que le week end dernier la galère on s'est fait (démonté), j'avais prévu un peu plus mais a ce point la.......travail en chambre froide donc les clients qui commande l'aprém ou le soir gggggrrrrrrr.....va leurs expliquer que l'on est plus au temps de raimu et fernandel que le boulanger aujourd'hui ne tavail plus la nuit....ils s'en foutent completement....t'a pas le droit d'avoir une vie a peu prés normale pour voir tes gamins et ne pas croisé ta femme que dans l'éscalier.....cuisson au fuel 1 seul four et pas d'etages séparé donc recuire 40 bag sachant qu'il met 1 heure pour chauffé bonjour le bénèf.....alors je sais certain diront t'a qu'a investir.... oui mais faut pouvoir encore et puis est ce que le jeu en vaut la chandelle.????? et puis c'est quand meme pas tous les jours non plus que l'on se fait démonter....au début moi aussi je noté les productions les pertes etc....j'ai abandonner ça sert a que dalle....le téléphone je réponds meme plus c'est soit: une commande qui va te mettre dans la flute soit un casse noisette qui veut te fourguer des trucs que tu ne veut pas et j'ai autre chose a mettre franchement.....ah si c'est ma moitié on a un code un peu comme sire et son tel..... :-)) et puis je vais vous dire cela fait 21 ans que je suis a mon compte c'est sur que avant les gens si prenaient a l'avance c'est sur,maintenant c'est la sociéte du( tout de suite) je suis client donc je suis le roi... houlala..... :-)) avant quand on tomber en rupture et que l'on se faisait (allumer) ou pire on se faisait presque traité de fainéant....ca me faisait trés mal ...et bien aujourd'hui avec les machines a pain et tous les vendeurs de pains( a la sauvette) en tous genre je m'en fou mais alors ROYALE.a au fait puisque l'on parle des machines a pain,c'est aussi eux qui viennent vous dévaliser quand il on un repas de famille et qu'ils n'on pas eu le temps de faire leur"pain" ou qu'ils ne veulent pas faire manger leurs briques a leurs invités :-)) :-)) :-)) et sans commander bien sur..... :enerve allez on a ben tous les memes problemes de gestion de quantitées en milieu rural...bon courage et surtout restez zen...le probleme ne date pas d'hier et il va perduré encore et encore.c'est pas la peine de se faire un ulcère non plus. :lapaix :lapaix :bonpain :bonpain

on en est tous au meme point en zone rurale
et en ville, c est comment?
Homme Avatar de l’utilisateur
SIRE
Animateur
Animateur
 
Âge: 48 ans - sagittaire sagittaire
Messages: 1769
Recettes: 0
Enregistré le: Mercredi 23 Jan 2008, 03:58
Localisation: DU COTE DE PERPIGNAN
Pays: France (fr)
Catégorie: Artisan en activité
Macarons: 12,014.00
Explorer: Explorer 
Point de réputation: 50
A remercié: 39 fois
A été remercié: 34 fois

Messagepar perigordin le Samedi 11 Juin 2011, 15:16 Sujet du message: Re: communication avec les collègues

j'ai même eu un jour un client à 19h25 on ferme à 19h30 qui voulait savoir si j'avais encore du pain chaud non monsieur désolé j'allais fermer et lui vous savez ou je peut en trouver ( il était à vélo !!) à cette heure si il y a peut être la mie caline ah et c'est ou ? à Bergerac monsieur lui c'est loin ? une petite heure en voiture !!!
mais j'ai pas voiture vous voyez bien !!! désolé j'avais pas remarqué!!! et il est reparti sans rien acheté car il ne mangeait que du pain chaud !!!
Non spécifié Avatar de l’utilisateur
perigordin
Membre assidu
Membre assidu
 
Âge: 48 ans
Messages: 84
Recettes: 0
Enregistré le: Samedi 19 Déc 2009, 11:36
Pays: France (fr)
Macarons: 1,409.00
Point de réputation: 10
A remercié: 1 fois
A été remercié: 2 fois

Précédente

Retourner vers L'artisanat

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 4 invités

 
  • Messages en relation
    Réponses
    Vus
    Dernier message
foodnchefs
Plastiquette point com
PUB
Publicité
Moulins de Cherisy

Boulangerie NetBoulangerie Net

Contact - Présentation - Edition SASU BN ©
Ascraeus - PhpBB-fr - SiteParc

Le flux des actualités Boulangerie NetBoulangerie Net sur FacebookBoulangerie Net sur TwitterBoulangerie Net Channel sur Youtube