|
Moulins de Chars
Compagnon
EASYBOX
Boulangerie.NET
Le portail des artisans
Connexion
Interim Co
Panessiel
Rubaco-Etiquette


Connexion avec un réseau social:

Messagepar SIRE le Vendredi 09 Mar 2012, 12:08 Sujet du message: les bouchers s y mettent a nous descendrent

extrait d article ci dessous <<En boulangerie, secteur également en tension, "ils peuvent recruter du personnel peu qualifié car ils travaillent beaucoup avec des produits surgelés qu'il suffit de réchauffer", souligne ce boucher. >>
on a plus besoin des grandes surfaces, des points chaud, des journalistes, ni d autres "collegues" les bouchers s y mettent

Au moment où la classe politique s'écharpe sur la viande halal, les bouchers français traditionnels sont confrontés à un autre problème: impossible de trouver du sang neuf, ce qui pourrait menacer à terme la survie de leur commerce et du métier.
Les chiffres parlent d'eux-mêmes: 4.000 postes sont à pourvoir chez les 20.000 bouchers du territoire, selon la Confédération française de la boucherie, charcuterie et traiteurs.
Lundi, dans les pages offres d'emploi du Parisien, 12 offres étaient à pourvoir dans la rubrique "commerce", toutes de bouchers.
Et il a suffi de répondre à la première annonce pour comprendre. Ce boucher parisien, qui n'a pas souhaité donner son identité, cherche de façon chronique un 3e employé.
Les jeunes bouchers sont "instables", ils savent qu'ils sont demandés. De plus "c'est un métier exigeant où on fait beaucoup plus que 35 heures" même si "on peut gagner rapidement entre 2.500 et 2.800 euros nets, juste avec un CAP". De plus, "on reçoit des bêtes entières qu'il faut découper, pas des morceaux de viande comme dans les grandes surfaces. Il nous faut donc de la main d'oeuvre qualifiée", raconte-t-il.
En boulangerie, secteur également en tension, "ils peuvent recruter du personnel peu qualifié car ils travaillent beaucoup avec des produits surgelés qu'il suffit de réchauffer", souligne ce boucher.
Le problème de fond, c'est la vision qu'ont les jeunes du métier. "Les apprentis bouchers sont souvent orientés dans cette filière par punition", explique Dominique Unger, secrétaire général de la confédération.
"C'est difficile de trouver des gens motivés", renchérit Yves-Marie Le Bourdonnec, patron de deux boucheries, à Asnières-sur-Seine et Paris. Pour pallier cette situation, la filière cherche des solutions. La première: développer les formations pour adultes, "qui ont choisi" ce métier, remarque-t-il. "On fait le plein, on a beaucoup de gens en reconversion, des anciens taxis, des licenciés", confirme l'Ecole nationale supérieure des métiers de la viande, qui propose de former des adultes en un an.
Mais ce type de formations reste limité et la filière manque aussi d'apprentis: "dans la région parisienne, on en forme 300 alors qu'il en faudrait 1.000 pour maintenir la population actuelle", estime M. Le Bourdonnec.
Il faut donc susciter des vocations, "redonner au métier sa dimension gourmande, gastronome". Alors qu'à cela ne tienne, M. Le Bourdonnec a fait tomber le tablier et pose chaque année, dénudé, dans un calendrier, avec ses employés et ses clientes. Pour dépoussiérer "ce métier très archaïque", il s'est aussi jumelé avec des boutiques de New York ou Londres.
La Confédération est elle à l'initiative de "Louchebem" - boucher en argot -, ouvrage littéraire et artistique qui se veut un "éloge des viandes et de ceux qui les font belles". Il se vend, cher, dans les boutiques branchées comme "Colette".
Et si M. Unger se veut rassurant, estimant que "le nombre de boucheries est stable depuis dix ans", M. Le Bourdonnec a un discours nettement plus alarmiste.
"Notre métier est en grand danger: il y a un problème de recrutement" et la concurrence des grandes surfaces en province. "Les boucheries sont invendables, il n'y a pas de personnel donc pas de repreneurs", s'inquiète l'autre boucher parisien. Et s'il est vrai qu"il y a de moins en moins de boucheries traditionnelles pour le même nombre de boucheries halal", le halal est un faux débat pour la profession, selon M. Le Bourdonnec.
La question est plutôt de remettre en avant "les valeurs françaises", celles de la table, "du rosbif et du poulet rôti", estime M. Unger.

http://actu.orange.fr/societe/viande-halal-pendant-ce-temps-la-le-boucher-traditionnel-se-fait-de-plus-en-plus-rare-afp_521038.html
Homme Avatar de l’utilisateur
SIRE
Animateur
Animateur
 
Âge: 48 ans - sagittaire sagittaire
Messages: 1767
Recettes: 0
Enregistré le: Mercredi 23 Jan 2008, 03:58
Localisation: DU COTE DE PERPIGNAN
Pays: France (fr)
Catégorie: Artisan en activité
Macarons: 11,975.00
Explorer: Explorer 
Point de réputation: 50
A remercié: 39 fois
A été remercié: 34 fois

Messagepar Lionel le Vendredi 09 Mar 2012, 12:43 Sujet du message: Re: les bouchers s y mettent a nous descendrent

Ce problème nous guette aussi dans notre profession, en effet il est très difficile pour un jeune de trouver un maître d'apprentissage car beaucoup de professionnels ne veulent pas en prendre et plus tard ils se plaindront d'avoir du mal à vendre leurs affaires...
L'homme de la pampa, parfois rude mais toujours courtois...
Homme Avatar de l’utilisateur
Lionel
Modérateur
Modérateur
 
Âge: 43 ans - poissons poissons
Messages: 11373
Recettes: 0
Enregistré le: Mercredi 03 Sep 2003, 18:19
Localisation: 48°53'19.78"N 2°12'46.49"E
Pays: France (fr)
Catégorie: Artisan en activité
Macarons: 6,609.00
Firefox: Firefox 
Point de réputation: 108
A remercié: 68 fois
A été remercié: 81 fois

Messagepar philippe38 le Vendredi 09 Mar 2012, 15:19 Sujet du message: Re: les bouchers s y mettent a nous descendrent

d'accord lionel , mais encore faudrait il se poser la question de : pourquoi ne veulent ils pas en prendre ???? :lapaix
Homme Avatar de l’utilisateur
philippe38
Membre confirmé
Membre confirmé
 
Âge: 51 ans
Messages: 874
Recettes: 0
Enregistré le: Lundi 15 Nov 2010, 21:49
Pays: France (fr)
Catégorie: Artisan en activité
Macarons: 4,096.00
Point de réputation: 21
A remercié: 172 fois
A été remercié: 27 fois

Messagepar Malco le Vendredi 09 Mar 2012, 16:24 Sujet du message: Re: les bouchers s y mettent a nous descendrent

philippe38 a écrit:d'accord lionel , mais encore faudrait il se poser la question de : pourquoi ne veulent ils pas en prendre ???? :lapaix


Euh là pour le coup désolé mais il a raison certains leur font faire des tâches ingrates ou souvent sans aucun rapport avec la profession mais bien souvent comme philippe certains vivent de mauvaises expériences.... :bonpain
Penet Olivier -- artisan boulanger Mouscron Belgique
Homme Avatar de l’utilisateur
Malco
Modérateur
Modérateur
 
Âge: 44 ans - balance balance
Messages: 3179
Recettes: 0
Enregistré le: Mercredi 07 Juil 2004, 14:51
Localisation: Mouscron
Pays: Belgium (be)
Macarons: 15,483.00
Safari: Safari 
Point de réputation: 30
A remercié: 10 fois
A été remercié: 30 fois

Messagepar Didi29 le Vendredi 09 Mar 2012, 17:34 Sujet du message: Re: les bouchers s y mettent a nous descendrent

De toute façon il y a toujours des mauvais employeurs mais jamais de mauvais apprentis.
C'est le système qui doit changer!!
Quand il démarre il est motivé deux mois plus tard, on ne vient pas "problème de réveil" puis on est malade puis fatigué puis puis puis puis ..............oui quoi! Puis et ben le pétard avec les potes hoooo! .
et là, sa se termine tranquillement par une rupture dans les règles même une prime au cas, histoire de!!
je pense que tant qu'on leurs n'explique pas que s'est une formation et non un TAF comme ils le disent avec une gratification compensatoire et qu'ils ont tout à gagner chaque jours que un dépassement parfois s'est pour la bonne cause (chez moi jamais de dépassement mais cela pourrait arriver) on n'arrivera jamais à tenir nos jeunes.
Pour finir tous ne sont pas pareils et j’en ai des bon heureusement oufff !!
Alors oui s'est vrai certains employeurs ne méritent pas se droit à l'apprentissage mais si aujourd'hui notre convention est aussi ficelée s'est grâce à nos aïeuls qui nous ont bien sous payés durant des années en nous faisant faire des journées de 12h avec un repos par semaine et encore!! et qui ont parfaitement dévalorisés le métiers merci les anciens.
ALT
Se faire respecter c'est respecter les autres!!
Homme Avatar de l’utilisateur
Didi29
Membre confirmé
Membre confirmé
 
Âge: 45 ans - belier belier
Messages: 870
Recettes: 0
Enregistré le: Lundi 13 Nov 2006, 16:07
Localisation: BRETAGNE
Pays: France (fr)
Macarons: 6,770.00
Point de réputation: 8
A remercié: 1 fois
A été remercié: 24 fois

Messagepar casper95 le Dimanche 11 Mar 2012, 12:44 Sujet du message: Re: les bouchers s y mettent a nous descendrent

mais lol

il n y a pas pas de mauvais apprenti laisser moi rire

pourquoi j hésite a en prendre

parce que j ai parfois l impression de perdre mon temps (qui nous est si cher )
parce que les gars ou fille peu importe ne voient que les pièces en sucre etc
qu avant de faire ça faudrait encore faire une belle éclair ou une belle tarte aux pomme
comme je leur dis toujours les bases toujours les bases avant de décorer un beau fraisier encore faut il faire une belle génoise et maitriser la mousseline ainsi que le sirop

mauvais patron oui aussi le ménage fais parti du métier mais faut pas abuser il ne faut rien a donner a faire que nous ne ferions pas
pour ma part j essaye de faire en sorte qu il soit autonome pour toute la partie vitrine de semaine ( sans pour autant délaisser le montage d entremet) quoi de plus agréable d avoir un jeune ouvrier qui est capable sortie d école de s occuper de la pâte a choux de a a z de belle tarte et de beaux croissant et un opéra parfaitement glacer et coupé

oui le systeme doit changer des apprentis qui ne sont pas dans le créneau horaire du reste de l équipe ne fera jamais rien et ne parlons surtout pas des parents( oui les parents ) qui soit viennent voir pourquoi le gamin est parti a 12h05 au lieu de 12h ou carrément qui laisse leur enfants chez un patron comme garderie enfin

et oui le personnel ce fait rare et le bon encore plus mais il faut quand même un certaine motivation et une bonne dose de sacrifices pour faire nos métiers boulanger ou pâtissier mais bon on pourrais debatre pendant des heures mais j ai faim messieurs mesdames bonnes pâques et bonne journées
Homme Avatar de l’utilisateur
casper95
Membre actif
Membre actif
 
Âge: 43 ans
Messages: 37
Recettes: 0
Enregistré le: Dimanche 04 Mar 2012, 12:44
Pays: France (fr)
Catégorie: Artisan en activité
Macarons: 431.00
Point de réputation: 0
A remercié: 1 fois
A été remercié: 0 fois

Messagepar casper95 le Dimanche 11 Mar 2012, 12:47 Sujet du message: Re: les bouchers s y mettent a nous descendrent

On considère le chef d'entreprise comme un homme à abattre, ou une vache à traire. Peu voient en lui le cheval qui tire le char.
Homme Avatar de l’utilisateur
casper95
Membre actif
Membre actif
 
Âge: 43 ans
Messages: 37
Recettes: 0
Enregistré le: Dimanche 04 Mar 2012, 12:44
Pays: France (fr)
Catégorie: Artisan en activité
Macarons: 431.00
Point de réputation: 0
A remercié: 1 fois
A été remercié: 0 fois

Messagepar shlen le Dimanche 11 Mar 2012, 14:12 Sujet du message: Re: les bouchers s y mettent a nous descendrent

qu avant de faire ça faudrait encore faire une belle éclair ou une belle tarte aux pomme
comme je leur dis toujours les bases toujours les bases avant de décorer un beau fraisier encore faut il faire une belle génoise et maitriser la mousseline ainsi que le sirop


+1


De plus, le sucre c'est bien joli, mais tres peu rentable ...

perso je prefere faire des éclairs!

sinon, quand je vois des employeurs faire faire a des apprentie 3-5h de sandwich par jour ( du vecu, et j'y allez pas de main morte!!), ou leurs faire nourrir les poules du poullaillier, sans passer par les 3h de ménage par jour ( c'était le dernier celui ci, mais bon faut avouer que le labo, on manger par terre!!)
Homme Avatar de l’utilisateur
shlen
Animateur
Animateur
 
Âge: 27 ans - verseau verseau
Messages: 1337
Recettes: 0
Enregistré le: Mercredi 06 Avr 2011, 21:59
Localisation: charente maritime
Pays: France (fr)
Catégorie: Artisan en activité
Macarons: 16,757.00
Firefox: Firefox 
Point de réputation: 3
A remercié: 2 fois
A été remercié: 55 fois

Messagepar casper95 le Dimanche 11 Mar 2012, 18:14 Sujet du message: Re: les bouchers s y mettent a nous descendrent

d accord avec toi

éclair : citron spéculos ananas framboise fraise pistache caramel .......(même en salé il y a des éclair maintenant Christophe adam a sorti un petit livre bien sympathique a ce sujet http://www.amazon.fr/Eclairs-Christophe-Adam/dp/2732444685
s
sandwich vaut mieux embaucher quelqu un juste pour faire ca ! si il y en a pour 3 a 5 h pas de besoin de gros salaire et pas besoin d avoir fait de grande étude et très rentable dernière exemple vu une personne payer 600 € /mois pour venir faire 500 € casdales /jour

pour le ménage comme je dis toujours " tu veux pas nettoyer , et bien sali pas " tout est dans la méthode de travail
Homme Avatar de l’utilisateur
casper95
Membre actif
Membre actif
 
Âge: 43 ans
Messages: 37
Recettes: 0
Enregistré le: Dimanche 04 Mar 2012, 12:44
Pays: France (fr)
Catégorie: Artisan en activité
Macarons: 431.00
Point de réputation: 0
A remercié: 1 fois
A été remercié: 0 fois

Messagepar shlen le Dimanche 11 Mar 2012, 21:07 Sujet du message: Re: les bouchers s y mettent a nous descendrent

casper95 a écrit:d accord avec toi

éclair : citron spéculos ananas framboise fraise pistache caramel .......(même en salé il y a des éclair maintenant Christophe adam a sorti un petit livre bien sympathique a ce sujet http://www.amazon.fr/Eclairs-Christophe-Adam/dp/2732444685
s
sandwich vaut mieux embaucher quelqu un juste pour faire ca ! si il y en a pour 3 a 5 h pas de besoin de gros salaire et pas besoin d avoir fait de grande étude et très rentable dernière exemple vu une personne payer 600 € /mois pour venir faire 500 € casdales /jour

pour le ménage comme je dis toujours " tu veux pas nettoyer , et bien sali pas " tout est dans la méthode de travail


Surtout quand c'est le ménage d'un goré de collegue xD!!!

sinon, j'ai parlé as mon boucher, il c'est mis a rire!!
Homme Avatar de l’utilisateur
shlen
Animateur
Animateur
 
Âge: 27 ans - verseau verseau
Messages: 1337
Recettes: 0
Enregistré le: Mercredi 06 Avr 2011, 21:59
Localisation: charente maritime
Pays: France (fr)
Catégorie: Artisan en activité
Macarons: 16,757.00
Firefox: Firefox 
Point de réputation: 3
A remercié: 2 fois
A été remercié: 55 fois

Suivante

Retourner vers L'artisanat

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 5 invités

 
  • Messages en relation
    Réponses
    Vus
    Dernier message
foodnchefs
Plastiquette point com
PUB
Publicité
Moulins de Cherisy

Boulangerie NetBoulangerie Net

Contact - Présentation - Edition SASU BN ©
Ascraeus - PhpBB-fr - SiteParc

Le flux des actualités Boulangerie NetBoulangerie Net sur FacebookBoulangerie Net sur TwitterBoulangerie Net Channel sur Youtube