Panifier 40000 tonnes de Farine par an, Artisan ?

Devenez artisan militant !
Avatar du membre
Bidou
Membres supporters
Membres supporters
Messages : 1458
Enregistré le : vendredi 22 déc. 2006, 06:16
Catégorie : Artisan en activité
Localisation : Lot et Garonne
A remercié : 1 fois
A été remercié : 3 fois
Sexe :
Zodiac : Cancer
Âge : 54

Re: Panifier 40000 tonnes de Farine par an, Artisan ?

Message par Bidou » samedi 30 juil. 2016, 07:42

casi40 a écrit :@ Marie,

Pourquoi vouloir déterrer un vieux topic de 2013 ? Etes-vous nostalgique ?
Oui, en effet, en 2013, j'ai parlé de la qualification d'artisan. À l'époque, une incompétente notoire, sylvia pinel, avait eu la grande idée de modifier la loi afin d'accorder la qualification d'artisan à toutes personnes inscrite au RM même sans aucunes qualifications professionnelles dans le métier concerné. Sa bourde fut tel que sa modification de la loi n'a pas tenu plus de quelques mois. Le sujet de 2013 est donc clos, la loi a été re-modifié.
Je m'accorde la possibilité de ré-employé le mot artisan dans d'autres sujet, cela traitera d'autres sujets, mais le mot sera quand même employé, car ici c'est un forum d'artisan boulanger, il y a fort a parié que les mots "boulanger" et "artisan" soit souvent répétés ici; mais ils y a peu de chance qu'ils ne s'agissent de doublon. Dans le doute mieux vaut je pense s'abstenir que de polluer inutilement un sujet.

Ce que je recherche sur BN?

Des profesionnels des métiers de la boulangerie, avec qui échanger, partager son savoir, ses expériences. L'avantage d'un forum spécialisé par rapport a un forum généraliste, c'est qu'il devrait, dans un monde parfait, avoir peu de chance de devoir faire un argumentaire long, chronophage et nuisible à la compréhension du sujet, entre pros, il semblerait logique de ce comprendre en quelques mots.

Ce que j'attends de ce sujet ?

Plus grand chose maintenant..., ce que j'en attendais, voir si d'autres boulangers, Pâtissiers, avait trouver un moyens pour que la loi protégeant la dernière allégation nous différenciant des GMS soit appliqué. Comment s'arranger pour qu'un fonctionnaire fasse le travail pour lequel il est payé ?
Marie, je vous sais pas du métier, aussi je comprend votre difficulté à comprendre le sujet.Je vais donc prendre un exemple qui devrait mieux vous parler.
Si le premier clampin venu, après avoir passer à la va-vite un CAP compta, venait à faire de la publicité sur toute la région parisienne, ou il ventait ses qualités d'expert-comptable, je pense que vous chercheriez à défendre votre bifteck; et vous seriez dans votre droit.
Concernant la qualification d'artisan, pour résumé, il faut être le patron d'une entreprise artisanale pour avoir le droit de les utilisés. L'ouvrier travaillant avec son patron dans une petite boulangerie artisanale est un ouvrier boulanger, il n'est pas artisan boulanger; seul son patron l'est.

Pourquoi vouloir protéger et défendre l'emploi du mot artisan et ses dérivés par des personnes qui n'ont pas la qualité?
Ce n'est pas spécialement diriger vers les GMS qui restent particulièrement utile pour y acheter du PQ et de la lessive, ça concerne tous les professionnels.
Le vrai problème, c'est que les gens sont éduqués par la publicité. Comment leurs faire comprendre que les industriels ne sont pas des artisans, et que les artisans ne sont pas des industriels, quand les industriels emploi le terme artisan dans leurs pubs, et que les artisans emploi des méthode industriels voir exclusivement des produits issue de l'industrie agro-alimentaire?


@Levain dy Katif, je me suis permis de regarder la pertinence et la qualité de vos précédentes interventions sur ce forum. Aussi ne pensez pas que je vous snobe en ne répondant pas à votre puérile logorrhée, je ne fait qu'appliquer la vielle règle: don't feed the troll.
Si Marie n'est pas du metier, comme tu dis, elle le connais bien. Il suffit de voir le nombre de fois qu'elle aide des boulangers en tracasserie, en administratif, en juridique.
Ce qui est un plus en complement de notre metier.
Alors, un peu plus de dissertation dans les propos, ne nuirait pas. :bonpain



En ligne
Avatar du membre
Marie
Administrateur
Administrateur
Messages : 9025
Enregistré le : mardi 02 mars 2004, 14:45
Localisation : IDF
A remercié : 9 fois
A été remercié : 80 fois
Sexe :
Zodiac : Poissons
Âge : 59

Re: Panifier 40000 tonnes de Farine par an, Artisan ?

Message par Marie » samedi 30 juil. 2016, 11:34

Bidou a écrit :Si Marie n'est pas du metier, comme tu dis, elle le connais bien. Il suffit de voir le nombre de fois qu'elle aide des boulangers en tracasserie, en administratif, en juridique.
Ce qui est un plus en complement de notre metier.
Alors, un peu plus de dissertation dans les propos, ne nuirait pas. :bonpain
Merci Bidou, c'est gentil comme toujours.
J'avais vu ce message de Casi mais, compte tenu de ses propos, je n'ai aucune envie d'y répondre.
Encore un personnage qui du haut de ses 19 messages (dont 18 environ sont polémiques) prétend savoir tout mieux que tout le monde mais n'aide personne sur le forum technique ou boutique ou tout autre information utile purement boulangère ou pâtissière.
Laissons le divaguer dans son coin à refaire le monde si ça l'amuse :Cool
Bisou Bidou :je t aime bien
Image

Avatar du membre
casi40
Membre actif
Membre actif
Messages : 47
Enregistré le : mardi 24 sept. 2013, 21:54
Catégorie : Artisan en activité
Localisation : landes
A été remercié : 6 fois
Sexe :
Zodiac : Capricorne
Âge : 36

Re: Panifier 40000 tonnes de Farine par an, Artisan ?

Message par casi40 » dimanche 31 juil. 2016, 16:09

Bidou, je ne nie pas l'implication de Marie sur ce site, ni même l'aide qu'elle y apporte. En revanche, son intervention sur ce fil ne me semblait ni utile ni pertinente, et j'ai beau lire et relire ce fil de discutions, mon avis n'a toujours pas changé, pas plus que sa dernière intervention sur ce fil. Mais éclaire moi si j'ai raté une subtilités. C'est drôle la façon de fonctionnement ici, on détourne le sujet initial, on s'attache à la forme, on le noie de hors-sujet, pour ne surtout pas s'attarder sur le fond.

Il y a quelques années, quand les point-chauds et les GMS se sont mis a vendre du pain surgelé, la profession pour se défendre est parvenu a faire passer la loi sur l'appellation de boulanger et l'utilisation de l'enseigne de boulangerie. Les GMS s'y sont adapter et ont donc mis des fournils dans leurs locaux. Pour l'utilisation du mot artisan, il ne peuvent pas contourner la loi, et s'adapter pour l'utiliser. Ils l'utilisent en violant la loi, et cela ne semble choquer personne, même et surtout ici. Même le récent projet de loi visant a reformé les conditions de formation des metiers artisanaux, loi sapin II, n'a pas fait trop parlé ici: upa-prend-gouvernement-mot-demain-vous- ... 75251.html" onclick="window.open(this.href);return false; . Juste un petit lien. Et rien sur le retour positif de l'initiative de l'UPA.
Une fois que cette habitude d'utilisé le mot artisan sera bien entrée et ancrée dans les meurs, ils parviendront à faire sauté la loi 96-603, devenu obsolète.

Dernièrement, à coté d'un ami pâtissier, un type s'est reconverti de la vente d'ordinateurs, a la fabrication de pizza après avoir avoir passé un stage d'une semaine. La CMA l'a bien sur immatriculé, mais ne lui a pas accordé la qualification d'artisan (normal pas de CAP). Il fait sa pub devant son food truck: "Pizzas artisanales". Il a demandé à la CMA de lui fournir des vitro-phanies "artisan" ce qui lui a été refusé. Il a envoyé un de ses clients, un peintre, les récupérés à la CMA lui prétextant un manque de temps. Cet ami pâtissier est aller à la CMA, qui lui a répondu: "on ne peux plus faire grand chose maintenant qu'il les as obtenus, il aura le statut artisan automatiquement dans quelques années, si on le poursuit, sa risque de prendre aussi quelques années, et cela deviendra inutile. On s'est battu contre un boulanger sans formation ni expériences, qui utilisait l'enseigne de boulanger, au bout de 2 ans et demi de procédure, et avant le jugement, il a employé un boulanger qualifié. Les poursuites sont tombés à l'eau."
Au sein même des artisans, la loi protégeant les artisans est mal-connu, c'est navrant.

Avatar du membre
Kamomille
Membre confirmé
Membre confirmé
Messages : 487
Enregistré le : lundi 06 sept. 2010, 12:40
A remercié : 6 fois
A été remercié : 26 fois
Sexe :
Zodiac : Lion
Âge : 39

Re: Panifier 40000 tonnes de Farine par an, Artisan ?

Message par Kamomille » lundi 01 août 2016, 06:00

Mouais, pour moi c'est comme l'appellation "boulangerie", l'impact sur le client lambda est nul. Qui y prête attention que ce soit inscrit boulangerie ou autre chose ? Et qui remarque le petit autocollant "artisan" ? Tout ça c'est juste de la masturbation.

Avatar du membre
casi40
Membre actif
Membre actif
Messages : 47
Enregistré le : mardi 24 sept. 2013, 21:54
Catégorie : Artisan en activité
Localisation : landes
A été remercié : 6 fois
Sexe :
Zodiac : Capricorne
Âge : 36

Re: Panifier 40000 tonnes de Farine par an, Artisan ?

Message par casi40 » lundi 01 août 2016, 10:47

Probablement, d'un autre coté, si tu as le droit de l'utilisé, libre a toi de le faire ou non. En revanche, si tu n'as normalement pas le droit de l'utilisé, et que tu l'utilises comme allégation qualitative a des fins publicitaires, cela devient plus gênant.

Il n'y a pas que le pain qui est touché. Image
Ose me dire que l'allégation employé n'est pas a caractère qualitatif, que personne ne remarque l'emploi du mot artisan. Pourtant c'est un industriel qui ne vend qu'en GMS et qui n'a bien sur la qualification.

Il est probablement possible de voir les différentes allégations comme de la masturbation intellectuelle; et c'est aussi comme ça que les industriels le souhaite: Regarde le logo de l'industriel Marie Blachère, c'est pas le "Fournil de", mais bien "Boulangerie" qui est utilisé. Il y a des allégations qui ont un impact sur l'imaginaire collectif, un produit maison sera perçu comme meilleur qu'un produit revendu, un produit artisanal meilleur qu'un industriel (même si c'est pas toujours vrai).

Avatar du membre
jacquesm
Membre assidu
Membre assidu
Messages : 119
Enregistré le : mardi 28 juil. 2009, 08:23
Catégorie : Artisan en activité
Localisation : Toulouse
A remercié : 11 fois
A été remercié : 14 fois
Sexe :
Zodiac : Taureau
Âge : 59
Contact :

Re: Panifier 40000 tonnes de Farine par an, Artisan ?

Message par jacquesm » lundi 01 août 2016, 14:01

Bien sur que le consommateur lambda est sensible au terme " artisan ". D'ailleurs, les industriels qui usurpent cette qualification le savent bien.
Ils ont fait des enquêtes, ils ont les moyens eux ! Ils piétinent allègrement la législation en trompant le consommateur.
Ils ont pratiquement gagné la guerre ! Ici, on va t'expliquer que la GMS c'est génial et que les "artisans" devraient en prendre de la graine.
3 acheté 1 offert, des promos, des offres spéciales, des prix pour faire du volume et faire rigoler les fournisseurs qui se déculottent en GMS et qui ont besoin de trouver de la marge. 15 à 17 h par jour pour souvent, un salaire de misère...
Bon courage les jeunes !

Répondre