|
Moulins de Chars
Compagnon
EASYBOX
Boulangerie.NET
Le portail des artisans
Connexion
Interim Co
Panessiel
Rubaco-Etiquette


Connexion avec un réseau social:

Messagepar SIRE le Lundi 23 Jan 2012, 06:45 Sujet du message: tapage du a une boulangerie a laroque des alberes

http://www.lindependant.fr/2012/01/21/distribution-gratuite-de-pain-mardi-au-fournil-de-laroque,108616.php
LAROQUE-DES-ALBERES




L'affaire qui implique le boulanger Jean-Luc Bargé du Fournil de Laroque situé 3, rue du Stade au vieux village et le propriétaire du gîte voisin Le jardin de Marie Rolland Mantellassi, est loin de fleurer bon la miche de pain croustillante. Les faits remontent à l'année 2009 où Rolland Mantellassi met en garde le boulanger contre les compresseurs de son four à pain installés sur le toit de la boulangerie qui, par leur vrombissement cadencé, rompent la tranquillité du gîte situé en face.

Après une campagne de relevé de mesure de gêne du voisinage par la société Socotec le 27 juillet 2011 pour le compte de Rolland Mantellassi, Jean-Luc Bargé "à bout" a décidé "en désespoir de cause» de manifester sa colère "sans pénaliser les clients mais en les informant de la situation par un acte fort : le don gracieux de mon pain la journée du mardi 24 janvier. La gratuité, j'espère, les incitera à venir.

À moi ensuite, bien que timide, de les interpeller".

"Pour le commerce de proximité"


"Mon insistance ne sous-entend pas une volonté de détruire le commerce de proximité, se justifie Rolland Mantellassi. Je le défends bec et ongles car il valorise mon gîte.

Ce que je n'admets pas, c'est le trouble du voisinage avéré par expertise qu'ignore M. Bargé. S'il ne souhaite pas mettre en place une étude comparative similaire, j'irai jusqu'à la demande de dommages et intérêts pour nuisance sonore".

Jean-Luc Bargé :

"Il était prévenu"


Jean-Luc Bargé précise : "Au moment de la construction du gîte en 2006, Carole mon épouse avait signalé à M. Mantellassi le fonctionnement du four entre 4 h et 7 h du matin pour la cuisson du pain. Cela l'importait peu. Aujourd'hui, il se plaint de la propagation du bruit jusqu'à la terrasse des appartements de ses vacanciers. Je lui ai envoyé des justificatifs de l'entreprise de construction qui atteste le respect des normes acoustiques. Il les a jugés non valables. Je conçois que mes machines créent de fortes sonorités, mais au petit matin, beaucoup de monde prend-il l'air en terrasse ?".

Les vacanciers pris à témoin


Rolland Mantellassi avance "que certains des touristes ont envoyé des lettres à Gîte de France pour signaler la nuisance", tandis que Jean-Luc Bargé explique "que des vacanciers ont posté leur avis sur des sites internet en soulignant le plaisir d'être réveillé par l'odeur du pain chaud". "Je vis sous une pression permanente, confie le boulanger.

J'ai la hantise de voir les beaux jours arriver, synonymes d'ouverture des fenêtres pendant mon activité. M. Mantellassi est le seul à se plaindre dans le quartier, même le locataire au-dessus de la boulangerie fait preuve de souplesse.

Mardi, je montrerai aux Rocatins ce que je subis et leur ferai part de ma pétition : pour ou contre le maintien de la boulangerie dans le village ? Avec cette histoire, six emplois sont en jeu".
http://www.lindependant.fr/2012/01/21/que-fait-la-municipalite,108617.php
Rolland Mantellassi, en tant que conseiller municipal, est agacé par un autre fait : "Le 17 janvier, la mairie a fait poser un sonomètre sur la voie publique à 20 mètres de la boulangerie pour évaluer l'acoustique. Pour mon expertise j'ai versé près de 1 000€ de ma poche. Et j'apprends que la mairie dépense l'argent du contribuable et tente de résoudre un problème qui oppose des particuliers ? C'est clairement une prise de position en faveur du boulanger". Ce que réfute Christian Nauté, maire de Laroque-des-Albères : "M. Mantellassi est partie prenante dans l'histoire. Pour ne pas être accusé de subjectivité, j'ai commandé une expertise de 400 € pour constituer une analyse contradictoire. J'ai compétence pour agir puisque ce litige entre privés empiète sur le domaine communal et crée un trouble à l'ordre public. J'ai agi de la sorte pour ne pas m'entendre dire que je défends un membre de mon conseil plutôt qu'un pilier du commerce de proximité de la commune. En attendant les résultats dans les jours à venir, je reste objectif face à la situation". De son côté M. Bargé est convaincu "d'avoir le soutien de la mairie et des commerçants qui lui sont proches, notamment Jean-Pierre Delarue, président de l'union des commerçants".
Homme Avatar de l’utilisateur
SIRE
Animateur
Animateur
 
Âge: 48 ans - sagittaire sagittaire
Messages: 1767
Recettes: 0
Enregistré le: Mercredi 23 Jan 2008, 03:58
Localisation: DU COTE DE PERPIGNAN
Pays: France (fr)
Catégorie: Artisan en activité
Macarons: 11,975.00
Explorer: Explorer 
Point de réputation: 50
A remercié: 39 fois
A été remercié: 34 fois

Messagepar Kouingamann le Lundi 23 Jan 2012, 12:36 Sujet du message: Re: tapage du a une boulangerie a laroque des alberes

c'est dingue quand meme de pas pouvoir s'arranger des sous depenser a la volée, il aurai acheter un caisson pour ces groupes avec un laps de temps demander a la mairie.
Homme Avatar de l’utilisateur
Kouingamann
Membre fidèle
Membre fidèle
 
Âge: 36 ans
Messages: 142
Recettes: 0
Enregistré le: Vendredi 29 Juil 2005, 16:53
Localisation: BRETAGNE
Pays: France (fr)
Macarons: 231.00
Point de réputation: 0
A remercié: 0 fois
A été remercié: 0 fois

Messagepar SIRE le Lundi 23 Jan 2012, 13:13 Sujet du message: Re: tapage du a une boulangerie a laroque des alberes

Kouingamann a écrit:c'est dingue quand meme de pas pouvoir s'arranger des sous depenser a la volée, il aurai acheter un caisson pour ces groupes avec un laps de temps demander a la mairie.

sans compter les groupes des climatiseurs qu il doit y avoir dans l entourage
Homme Avatar de l’utilisateur
SIRE
Animateur
Animateur
 
Âge: 48 ans - sagittaire sagittaire
Messages: 1767
Recettes: 0
Enregistré le: Mercredi 23 Jan 2008, 03:58
Localisation: DU COTE DE PERPIGNAN
Pays: France (fr)
Catégorie: Artisan en activité
Macarons: 11,975.00
Explorer: Explorer 
Point de réputation: 50
A remercié: 39 fois
A été remercié: 34 fois

Messagepar SIRE le Mardi 24 Jan 2012, 06:10 Sujet du message: Re: tapage du a une boulangerie a laroque des alberes

http://www.lindependant.fr/2012/01/24/agitation-dans-le-village-suite-au-conflit-de-voisinage,109922.php#commentairesArticleReagir
Entre le boulanger du "Fournil de Laroque" et le gîte "Le jardin de Marie" le torchon brûle. Si aujourd'hui, le boulanger à décidé d'offrir son pain pour protester et sensibiliser la population, les Gîtes de France veulent jouer les médiateurs. Jean-Yves Favard, président des Gîtes de France des Pyrénées-Orientales a souhaité évoquer ce contentieux à travers un communiqué :
"A la demande de notre adhérente Mme Barbosa de Olivera, nous intervenons en tant que médiateurs afin de clarifier la situation et trouver une issue satisfaisante pour tous. Pour nous, tenir la promesse de la qualité demande un suivi constant. Nous sommes un label de qualité. Conformément à nos engagements nous apportons le plus grand soin à la résolution de problèmes entre nos clients et nos propriétaires. Dans la situation économique actuelle, l'importance de réussir ses vacances est encore plus prégnante. (...) Lorsque des nuisances inhabituelles viennent perturber le calme espéré, les clients savent que nous sommes le seul réseau à proposer un réel suivi, sorte de « service après-vente », soucieux de les satisfaire. Dans le cas présent nous avons reçu deux réclamations (en 2009 et 2011), qui pointent la nuisance sonore due au compresseur de la boulangerie, face à la terrasse du gîte. Nous avons alors effectué une visite de contrôle sur place et demandé au propriétaire d'y remédier. N'étant pas en mesure de résoudre le problème seul, le propriétaire s'est rapproché du boulanger. Les clients mécontents ont précisé que ces nuisances sonores avaient lieu toute la journée et toute la nuit. Ce qui représente une réelle gêne pour profiter de la terrasse et/ou dormir avec les fenêtres ouvertes. Une solution simple devrait exister pour diminuer considérablement le bruit, sans nuire au bon fonctionnement de la machine incriminée.
Nous partageons des valeurs avec nos propriétaires : Il est important pour nous de soutenir et encourager le commerce local de proximité au service de nos vacanciers. Personne ne souhaite la fermeture de la boulangerie, il est seulement nécessaire que des petits travaux de mise aux normes soient réalisés pour le confort de tous. Nous ne pouvons laisser penser que notre activité touristique affaiblit le petit commerce artisanal. Au contraire, ce dernier bénéficie des retombées économiques de la fréquentation touristique et participe en contrepartie au bon déroulement des séjours des vacanciers. Nous avons tous besoin les uns des autres pour pérenniser les activités économiques à taille humaine".

et on en apprend un peut plus sur les propietaires du gite, en passant ce gite ne doit pas beaucoup avoir de client depuis 3 ans pour n avoir eu que 2 reclamations en 2009 et 2011 hoooo! :-)

http://www.la-clau.net/noticia/saint-cyprien-prison-preventive-pour-le-chef-de-lurbanisme-1906/pagina/1 (article datant de 2009)
La prolongation de 24h, hier mercredi, de la garde à vue de M. Rolland Mantellassi, chef du service Urbanisme de la Mairie de Ville de Saint-Cyprien, interpellé lundi matin avec sa secrétaire et concubine Corinne Barbosa de Oliveira, laissait entrevoir d’éventuelles complications judiciaires notamment pour le premier, proche du maire depuis son élection en 1989. La confirmation est survenue par l’incarcération à titre provisoire de M. Mantellassi, hier soir à la maison d’arrêt de Perpignan, après sa mise en examen, notamment pour "corruption passive" présumée, sa collaboratrice étant quant à elle mise en examen et placée sous contrôle judiciaire. Après celle du maire UMP Jacques Bouille, le 17 décembre 2008, il s’agit de la deuxième mise en détention depuis le déclenchement de l’affaire qui secoue la commune de Saint-Cyprien, où la mise à jour de ramifications urbanistiques et immobilières portant sur des choix préférentiels en matière d’appels d’offres et d'attributions de marchés, et plus généralement sur le fonctionnement de la commission d’Urbanisme municipale, développe une réelle expectative. Cet événement renforce ainsi la pertinence de la dénomination « système Bouille ».
Homme Avatar de l’utilisateur
SIRE
Animateur
Animateur
 
Âge: 48 ans - sagittaire sagittaire
Messages: 1767
Recettes: 0
Enregistré le: Mercredi 23 Jan 2008, 03:58
Localisation: DU COTE DE PERPIGNAN
Pays: France (fr)
Catégorie: Artisan en activité
Macarons: 11,975.00
Explorer: Explorer 
Point de réputation: 50
A remercié: 39 fois
A été remercié: 34 fois

Messagepar Bidou le Mardi 24 Jan 2012, 18:28 Sujet du message: Re: tapage du a une boulangerie a laroque des alberes

J'ai beaucoup de mal a comprendre ce probleme.
Que disent les textes:
Les Db ne doivent pas etre supperieur a x, a une distance de x
La nuisance sonore ne doit donc pas depasser un certain Db, non pas sur l'endroit ou est créé le bruit mais a l'endroit ou la nuisance est percue par le voisinage.
Si les Db percues a distance sont inferieures, il n'y a rien a faire.
Dans le cas contraire, il faut isoler soit par caissons ou mur a son.
Homme Avatar de l’utilisateur
Bidou
Membres supporters
Membres supporters
 
Âge: 53 ans - gemeaux gemeaux
Messages: 1477
Recettes: 0
Enregistré le: Vendredi 22 Déc 2006, 07:16
Localisation: Lot et Garonne
Pays: France (fr)
Catégorie: Artisan en activité
Macarons: 6,562.00
Point de réputation: 30
A remercié: 42 fois
A été remercié: 68 fois

Messagepar SIRE le Mardi 24 Jan 2012, 19:29 Sujet du message: Re: tapage du a une boulangerie a laroque des alberes

Bidou a écrit:J'ai beaucoup de mal a comprendre ce probleme.
Que disent les textes:
Les Db ne doivent pas etre supperieur a x, a une distance de x
La nuisance sonore ne doit donc pas depasser un certain Db, non pas sur l'endroit ou est créé le bruit mais a l'endroit ou la nuisance est percue par le voisinage.
Si les Db percues a distance sont inferieures, il n'y a rien a faire.
Dans le cas contraire, il faut isoler soit par caissons ou mur a son.

c est ce que a mesure la mairie, le volume sonore dans la rue
le probleme, c est en 3 ans que le gite a ouvert les 2 plaintes au gites de france concernant le bruit des compresseur (et les autres locataires, ils disent quoi?)
il y a des locataires, qui veulent etre dans les centres de villages pour les commodites, mais n acceptent pas "les bruits de vie", ils s imaginent n avoir que les bruits des cigales, hors toute activite genere un certain volume sonore, et d autres personnes plus realistes
maintenant, si c etait vraiment aussi bruyant que ca, il y aurait eut beaucoup plus de plaintes aupres des gites de france en 3 ans que 2 plaintes, non?
et sois dit en passant etant a moins de 60 km de la, on parle pas des climatiseurs des maisons qui existent
en fait les enquiquineurs existent
et c est pas ceux qui supportent le moins le bruit qui en font le moins de bruit
Homme Avatar de l’utilisateur
SIRE
Animateur
Animateur
 
Âge: 48 ans - sagittaire sagittaire
Messages: 1767
Recettes: 0
Enregistré le: Mercredi 23 Jan 2008, 03:58
Localisation: DU COTE DE PERPIGNAN
Pays: France (fr)
Catégorie: Artisan en activité
Macarons: 11,975.00
Explorer: Explorer 
Point de réputation: 50
A remercié: 39 fois
A été remercié: 34 fois

Messagepar Bidou le Mercredi 25 Jan 2012, 06:54 Sujet du message: Re: tapage du a une boulangerie a laroque des alberes

SIRE a écrit:
Bidou a écrit:J'ai beaucoup de mal a comprendre ce probleme.
Que disent les textes:
Les Db ne doivent pas etre supperieur a x, a une distance de x
La nuisance sonore ne doit donc pas depasser un certain Db, non pas sur l'endroit ou est créé le bruit mais a l'endroit ou la nuisance est percue par le voisinage.
Si les Db percues a distance sont inferieures, il n'y a rien a faire.
Dans le cas contraire, il faut isoler soit par caissons ou mur a son.

c est ce que a mesure la mairie, le volume sonore dans la rue
le probleme, c est en 3 ans que le gite a ouvert les 2 plaintes au gites de france concernant le bruit des compresseur (et les autres locataires, ils disent quoi?)
il y a des locataires, qui veulent etre dans les centres de villages pour les commodites, mais n acceptent pas "les bruits de vie", ils s imaginent n avoir que les bruits des cigales, hors toute activite genere un certain volume sonore, et d autres personnes plus realistes
maintenant, si c etait vraiment aussi bruyant que ca, il y aurait eut beaucoup plus de plaintes aupres des gites de france en 3 ans que 2 plaintes, non?
et sois dit en passant etant a moins de 60 km de la, on parle pas des climatiseurs des maisons qui existent
en fait les enquiquineurs existent
et c est pas ceux qui supportent le moins le bruit qui en font le moins de bruit

Demande donc a la Mairie, le resultat des Db au plus proche voisin.
En fonction de ce resultat, tu auras obligation d'isoler ou pas mais tu peux faire avant, une contre expertise par Socotec, Veritas ou autre.
Le tout c'est de respecter ce que dit la loi.
Ce qui est valable aussi pour la Mairie et le voisinage.
Les enquiquineurs existent, comme tu dits et malheureusement, nous ne pouvons rien y changer, alors, il faut faire avec.
Homme Avatar de l’utilisateur
Bidou
Membres supporters
Membres supporters
 
Âge: 53 ans - gemeaux gemeaux
Messages: 1477
Recettes: 0
Enregistré le: Vendredi 22 Déc 2006, 07:16
Localisation: Lot et Garonne
Pays: France (fr)
Catégorie: Artisan en activité
Macarons: 6,562.00
Point de réputation: 30
A remercié: 42 fois
A été remercié: 68 fois

Messagepar SIRE le Mercredi 25 Jan 2012, 07:06 Sujet du message: Re: tapage du a une boulangerie a laroque des alberes

http://www.lindependant.fr/2012/01/25/le-patron-du-gite-veut-preserver-son-epi-le-boulanger-son-fournil,110274.php
<<Si l'on écoute chacune des parties individuellement, on pourrait donner raison à l'un comme à l'autre, tant les arguments de l'un sont évidemment contredits par l'autre ! Ce qui est sûr, pour l'heure, c'est qu'entre le boulanger Jean-Luc Bargé du Fournil des Laroque et Rolland Mantellassi, propriétaire du gîte Le jardin de Marie, la tension est réelle Elle porte sur la nuisance sonore émise par un groupe de froid, installé sur le toit de la boulangerie, face à la terrasse du gîte

Il y a toutefois un point sur lequel les deux hommes sont d'accord : c'est qu'il y a urgence à ce que le calme revienne dans le village Il n'empêche que ce conflit de voisinage fait grand bruit (sans jeu de mots), puisqu'hier de nombreux journalistes étaient sur place A noter également que la pétition de soutien lancé par le boulanger a d'ores et déjà reçu 500 signatures, elle sera remise prochainement en mairie et en préfecture

A la boulangerie
Alors qu'il y avait hier, distribution de baguettes gratuites afin de sensibiliser la population, pour Carole et Jean-Luc Bargé, c'est l'incompréhension : "Nous voulons d'abord démentir une certaine rumeur qui dit qu'à travers cette opération nous nous faisons un coup de pub, nous nous en serions bien passés ! Ceci étant dit, nous sommes indignés par ces accusations de bruit, alors que nous fonctionnons comme cela depuis plus de dix ans ! Le voisin dit qu'il va perdre un épi, je ne comprends pas pourquoi parce qu'il n'y a pas plus de bruit qu'avant Malgré tout, nous voulons continuer à travailler dans la sérénité et poursuivre notre mission d'artisan de proximité au service de la population C'est pourquoi j'ai demandé à un professionnel de voir comment on pourrait atténuer la nuisance, sachant que les groupes ne tournent pas entre 22 h et 7 h"

Et effectivement, sur les conseils d'Alfonso Espérito de l'entreprise Panifroid maintenance qui était présent hier matin au fournil : "une plaque isolante placée autour du moteur permettra de casser le bruit" Le boulanger s'est engagé à concrétiser cette mesure au plus tôt

Dans le gîte
Pour Rolland Mantellassi, propriétaire du Jardin de Marie, le son de cloche est forcément différent : "lI convient de faire une mise au point à savoir que je n'ai jamais demandé, ni souhaité la fermeture de la boulangerie En revanche, je demande à son propriétaire de se mettre aux normes en vigueur, rien de plus ! Après les plaintes de nuisances sonores enregistrées au sein des Gîtes de France par des clients, alors que nous valorisons la qualité et le calme de notre village, j'ai fait réaliser à mes frais (600 euros) une étude par la Socotec Il ressort que l'émergence en période nuit (entre 22 h et 4 h 45) est de 14 Db, or l'émergence admissible est de 5 dB ! Elle est en revanche de 6 dB en période jour ce qui est admissible Je suis surpris par la tournure que prend ce conflit de voisinage ! J'estime que ma demande est légitime et simple à résoudre dès lors qu'il y a de la bonne volonté"

L'affaire pourrait bien s'arrêter là, à moins que>>

premierement, d ou vient le bruit entre 22h et 4h45 vue que le boulanger dit que les groupes sont arrete entre 22h et 7h?
deuxiemement, pourquoi le collegue n a t il pas regarder de poser sitot le debut du probleme cette plaque isolante autour des moteurs?
tout le bruit vient t il du meme endroit( les groupes frigorifiques)? je me le demande
Homme Avatar de l’utilisateur
SIRE
Animateur
Animateur
 
Âge: 48 ans - sagittaire sagittaire
Messages: 1767
Recettes: 0
Enregistré le: Mercredi 23 Jan 2008, 03:58
Localisation: DU COTE DE PERPIGNAN
Pays: France (fr)
Catégorie: Artisan en activité
Macarons: 11,975.00
Explorer: Explorer 
Point de réputation: 50
A remercié: 39 fois
A été remercié: 34 fois

Messagepar Bidou le Mercredi 25 Jan 2012, 10:21 Sujet du message: Re: tapage du a une boulangerie a laroque des alberes

SIRE a écrit:http://www.lindependant.fr/2012/01/25/le-patron-du-gite-veut-preserver-son-epi-le-boulanger-son-fournil,110274.php
<<Si l'on écoute chacune des parties individuellement, on pourrait donner raison à l'un comme à l'autre, tant les arguments de l'un sont évidemment contredits par l'autre ! Ce qui est sûr, pour l'heure, c'est qu'entre le boulanger Jean-Luc Bargé du Fournil des Laroque et Rolland Mantellassi, propriétaire du gîte Le jardin de Marie, la tension est réelle Elle porte sur la nuisance sonore émise par un groupe de froid, installé sur le toit de la boulangerie, face à la terrasse du gîte

Il y a toutefois un point sur lequel les deux hommes sont d'accord : c'est qu'il y a urgence à ce que le calme revienne dans le village Il n'empêche que ce conflit de voisinage fait grand bruit (sans jeu de mots), puisqu'hier de nombreux journalistes étaient sur place A noter également que la pétition de soutien lancé par le boulanger a d'ores et déjà reçu 500 signatures, elle sera remise prochainement en mairie et en préfecture

A la boulangerie
Alors qu'il y avait hier, distribution de baguettes gratuites afin de sensibiliser la population, pour Carole et Jean-Luc Bargé, c'est l'incompréhension : "Nous voulons d'abord démentir une certaine rumeur qui dit qu'à travers cette opération nous nous faisons un coup de pub, nous nous en serions bien passés ! Ceci étant dit, nous sommes indignés par ces accusations de bruit, alors que nous fonctionnons comme cela depuis plus de dix ans ! Le voisin dit qu'il va perdre un épi, je ne comprends pas pourquoi parce qu'il n'y a pas plus de bruit qu'avant Malgré tout, nous voulons continuer à travailler dans la sérénité et poursuivre notre mission d'artisan de proximité au service de la population C'est pourquoi j'ai demandé à un professionnel de voir comment on pourrait atténuer la nuisance, sachant que les groupes ne tournent pas entre 22 h et 7 h"

Et effectivement, sur les conseils d'Alfonso Espérito de l'entreprise Panifroid maintenance qui était présent hier matin au fournil : "une plaque isolante placée autour du moteur permettra de casser le bruit" Le boulanger s'est engagé à concrétiser cette mesure au plus tôt

Malheureusement pour le boulanger, si la norme est de 5 ou 6 Db ( ce qui me parait peu, je vais essayer de chercher le texte) et qu'il degage 14Db, il devra se conformer.
Ceci dit, une isolation sonore, n'est pas non plus un gros investissement, surtour pour avoir la tranquilite.

Dans le gîte
Pour Rolland Mantellassi, propriétaire du Jardin de Marie, le son de cloche est forcément différent : "lI convient de faire une mise au point à savoir que je n'ai jamais demandé, ni souhaité la fermeture de la boulangerie En revanche, je demande à son propriétaire de se mettre aux normes en vigueur, rien de plus ! Après les plaintes de nuisances sonores enregistrées au sein des Gîtes de France par des clients, alors que nous valorisons la qualité et le calme de notre village, j'ai fait réaliser à mes frais (600 euros) une étude par la Socotec Il ressort que l'émergence en période nuit (entre 22 h et 4 h 45) est de 14 Db, or l'émergence admissible est de 5 dB ! Elle est en revanche de 6 dB en période jour ce qui est admissible Je suis surpris par la tournure que prend ce conflit de voisinage ! J'estime que ma demande est légitime et simple à résoudre dès lors qu'il y a de la bonne volonté"

L'affaire pourrait bien s'arrêter là, à moins que>>

premierement, d ou vient le bruit entre 22h et 4h45 vue que le boulanger dit que les groupes sont arrete entre 22h et 7h?
deuxiemement, pourquoi le collegue n a t il pas regarder de poser sitot le debut du probleme cette plaque isolante autour des moteurs?
tout le bruit vient t il du meme endroit( les groupes frigorifiques)? je me le demande
Homme Avatar de l’utilisateur
Bidou
Membres supporters
Membres supporters
 
Âge: 53 ans - gemeaux gemeaux
Messages: 1477
Recettes: 0
Enregistré le: Vendredi 22 Déc 2006, 07:16
Localisation: Lot et Garonne
Pays: France (fr)
Catégorie: Artisan en activité
Macarons: 6,562.00
Point de réputation: 30
A remercié: 42 fois
A été remercié: 68 fois

Messagepar Bidou le Mercredi 25 Jan 2012, 10:29 Sujet du message: Re: tapage du a une boulangerie a laroque des alberes

http://www.unpi13.org/normes_sonores.pdf
Le lien de ce que dit la loi sur la nuisance sonore.
En esperant que cela pourra aider.
Homme Avatar de l’utilisateur
Bidou
Membres supporters
Membres supporters
 
Âge: 53 ans - gemeaux gemeaux
Messages: 1477
Recettes: 0
Enregistré le: Vendredi 22 Déc 2006, 07:16
Localisation: Lot et Garonne
Pays: France (fr)
Catégorie: Artisan en activité
Macarons: 6,562.00
Point de réputation: 30
A remercié: 42 fois
A été remercié: 68 fois


Retourner vers L'artisanat

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 8 invités

 
  • Messages en relation
    Réponses
    Vus
    Dernier message
foodnchefs
Plastiquette point com
PUB
Publicité
Moulins de Cherisy

Boulangerie NetBoulangerie Net

Contact - Présentation - Edition SASU BN ©
Ascraeus - PhpBB-fr - SiteParc

Le flux des actualités Boulangerie NetBoulangerie Net sur FacebookBoulangerie Net sur TwitterBoulangerie Net Channel sur Youtube