|
Moulins de Chars
Compagnon
EASYBOX
Boulangerie.NET
Le portail des artisans
Connexion
Interim Co
Panessiel
Rubaco-Etiquette


Connexion avec un réseau social:

Messagepar Matt2 le Jeudi 26 Avr 2012, 12:47 Sujet du message: Une viennoiserie sur deux fabriquee en usine ...

CONSOMMATION - Une enquête de l'UFC-Que Choisir démontre qu'une viennoiserie sur deux vendue en boulangerie est en fait fabriquée en usine...
«Roulés dans la farine!» C’est le titre de l’enquête réalisée par l’UFC-Que Choisir, à paraître dans son magazine du mois de mai. L’association de consommateurs s’est penchée sur l’activité des boulangeries et des pâtisseries françaises, avec un objectif: déterminer si oui ou non, leurs éclairs au chocolat, tartes aux pommes, macarons, pains au chocolat et autres croissants sont bel et bien des produits faits maison. Le résultat est clair: c’est loin d’être toujours le cas.

Les boulangers artisanaux et leurs instances représentatives étant plutôt frileux sur le sujet, l’association a donc creusé du côté des industriels. Si l’UFC-Que Choisir explique avoir du mal à établir les proportions exactes de ce phénomène du fabriqué en usine, les propos de Philippe Godard, de la Fédération des entreprises de boulangeries et pâtisseries industrielles, en donnent une idée: «On peut néanmoins estimer, sans risque d’être contredit, qu’une viennoiserie sur deux n’est pas fabriquée par l’artisan», déclare-t-il dans l’enquête.

Si certains artisans se font directement livrer les produits, le plus généralement en version surgelés, certains se limitent toutefois à la livraison des matières premières (pâte à choux, meringue, etc.), se contentant ensuite de les assembler.

Evidemment, le phénomène n’est pas nouveau. Mais il s’accentue. Plusieurs facteurs pourraient expliquer ce développement, comme la mise en place des 35 heures, la difficulté pour le secteur de la boulangerie-pâtisserie à recruter de la main d’œuvre, sans compter le renforcement législatif en matière de sécurité alimentaire et d’hygiène.

Les clés pour démêler le vrai du faux
Alors, comment ne pas se faire enfariner? D’abord en vérifiant si le logo représentant un igloo est apposé sur la vitrine de votre boulanger – le logo est un pingouin pour les pâtissiers. Cela signifie que la boutique propose des produits surgelés. C’est une obligation réglementaire, mais dans les faits, elle est rarement respectée. Vous pouvez également poser tout simplement la question à votre artisan.

Certains indices peuvent également vous aider à démêler le vrai «fait maison» du faux. A commencer par le nombre de produits exposés: comme c’est également le cas dans les restaurants, plus la carte est longue, moins il y a de chance que les produits soient véritablement du fabriqué artisanal. Autre signe qui ne trompe pas: la trop forte uniformité des gâteaux. Au passage, sachez qu’une pâtisserie, qu’elle soit conçue en boulangerie ou de manière industrielle, peut être conservée et vendue jusqu’à trois jours après sa fabrication.

Mais au fait, comment obtient-on le droit d’apposer la mention «boulangerie» sur son commerce? Tout simplement en fabriquant son pain. Le code de la consommation est formel sur ce point: «Les produits ne peuvent à aucun stade de la production ou de la vente être surgelés ou congelés». Il faut savoir en revanche que le terme de pâtisserie n’est pas encadré par la loi.

Selon la Confédération nationale de la boulangerie-pâtisserie française, il y a plus de 33.000 boulangeries-pâtisseries en France. Elles figurent parmi les commerces de détail les plus fréquentés en France, avec plus de 10 millions de clients par jour. Ces artisans détiennent 65 % du marché du pain, emploient plus de 160.000 personnes et génèrent un chiffre d’affaires annuel de plus de 7 milliards d’euros hors taxe.
Homme Avatar de l’utilisateur
Matt2
Membre actif
Membre actif
 
Âge: 40 ans
Messages: 46
Recettes: 0
Enregistré le: Vendredi 18 Sep 2009, 15:45
Pays: Canada (ca)
Macarons: 249.00
Point de réputation: 5
A remercié: 0 fois
A été remercié: 4 fois

Messagepar Bouba39 le Jeudi 26 Avr 2012, 19:33 Sujet du message: Re: Une viennoiserie sur deux fabriquee en usine ...

vraiment pas surpris
Homme Avatar de l’utilisateur
Bouba39
Membre fidèle
Membre fidèle
 
Âge: 41 ans
Messages: 345
Recettes: 0
Enregistré le: Vendredi 10 Aoû 2007, 09:05
Localisation: damparis
Pays: France (fr)
Macarons: 1,744.00
Point de réputation: 1
A remercié: 0 fois
A été remercié: 6 fois

Messagepar Didi29 le Samedi 28 Avr 2012, 17:25 Sujet du message: Re: Une viennoiserie sur deux fabriquee en usine ...

Y'en à marre de ses articles de gratte papiers ,bon à rien.
il ferait mieu de creuser chez les fausses boulangerie "paul"" mie caline" brioche dorée". :enerve
Se faire respecter c'est respecter les autres!!
Homme Avatar de l’utilisateur
Didi29
Membre confirmé
Membre confirmé
 
Âge: 45 ans - belier belier
Messages: 870
Recettes: 0
Enregistré le: Lundi 13 Nov 2006, 16:07
Localisation: BRETAGNE
Pays: France (fr)
Macarons: 6,770.00
Point de réputation: 8
A remercié: 1 fois
A été remercié: 24 fois

Messagepar Zorro le Dimanche 29 Avr 2012, 10:01 Sujet du message: Une viennoiserie sur deux fabriquee en usine ...

Didi29 a écrit:Y'en à marre de ses articles de gratte papiers ,bon à rien.
il ferait mieu de creuser chez les fausses boulangerie "paul"" mie caline" brioche dorée". :enerve

parce que ceux qui achettent la viennoiserie surgelee sont de "vrais boulangers"
Homme Avatar de l’utilisateur
Zorro
Animateur
Animateur
 
Âge: 50 ans - capricorne capricorne
Messages: 1389
Recettes: 0
Enregistré le: Samedi 13 Sep 2003, 19:04
Localisation: Paris
Pays: France (fr)
Macarons: 2,843.00
Firefox: Firefox 
Point de réputation: 5
A remercié: 12 fois
A été remercié: 10 fois

Messagepar Les deux L le Lundi 07 Mai 2012, 11:47 Sujet du message: Re: Une viennoiserie sur deux fabriquee en usine ...

tant qu'il n'y aura pas de reglementation precise sur ces regles, l'on sera soumis a ce genre de commentaire de la part des media
apres, generalisé les cas comme dans l'article.... je n'aprecie pas
pour les patisseries, les process font que la majorité des produits passent en congelation lors d'une etapes de la fabrication.
Les "pingoins" sont donc a aposé sur la majorité des produits meme s'il sont integralement produit maison
les personnes ayant lu l'article vont faire l'amalgame entre ""pingoins = surgelé industriel ""
a cela ajoutons les termes comme "enfariné" qui sont des mots choisi de la part du media pour dire aux consommateurs qu'on les prends pour des "pingoins"

:lapaix :lapaix
Bien plus qu'un métier, une passion....
Homme Avatar de l’utilisateur
Les deux L
Membre fidèle
Membre fidèle
 
Âge: 35 ans - capricorne capricorne
Messages: 207
Recettes: 0
Enregistré le: Dimanche 07 Oct 2007, 20:09
Localisation: cotes d'armor
Pays: France (fr)
Catégorie: Artisan en activité
Macarons: 175.00
Point de réputation: 0
A remercié: 1 fois
A été remercié: 3 fois

Messagepar Nicolas terree le Mardi 15 Mai 2012, 22:28 Sujet du message: Re: Une viennoiserie sur deux fabriquee en usine ...

c triste tt ça, c tt le savoir faire qui s'en va
les patrons n'en n'ont pas consciences certains vont justes prendre les chaussons aux pommes et pourquoi pas les mini fours sucrés, ils ont des apprentis qui n'appredront pas en deux ans a faire tt ce que le patron achete tt fait,ils ne l'apprendront pas non plus a l'ecole car ce n'est pas une obligation ds le programe pour avoir le CAP,ensuite ils partiront ouvriers sans savoir comment faire ceci ou cela et demanderont peut etre a leur patron d' en acheter a son tour car ils ne sauront ou n 'auront pas le temps de le faire

puis se mettrons a leur compte en ne sachant toujours pas faire les chaussons aux pommes (en ne citant que ça) puis acheterons a leur tours un peu plus de congelé,pourquoi pas des fonds de tartelettes,
et ensuite prendrons des apprentis qui a leurs tours ne saurons pas faire de chaussons,de mini fours sucrés et le fonçage de tartelettes etc,etc,etc,,,

C triste tout ça,chez moi on fait tt de A a Z ,on prend des apprentis,et on leurs transmet tt notre savoir faire,et on est fier qu'il partent de chez nous avec ttes les bonnes bases que l'on a appris il y a plus de 15 ans,
les patrons sont ils moins passionnés q'avant? Prenez des apprentis bon dieu ,faites le tri parmi plusieurs qui viennent en essai, prenez les meilleurs et transmettez!!!
ça ne coutent pas des milles et des cents , vous avez cas en prendre deux le salaire additionné ne vaut pas celui d'un ouvrier et il y a du travail de fait
quels seront les futurs repreneurs de nos boulangeries,? ne connaissez vous pas une boulangerie a coté de chez vous reprise par des jeunes ou moins jeunes meme qui a coulé au bout de 2 ou 3 ans car ils n 'avaient pas autant de connaissances et de savoir faire que l'ancien patron, la faute a qui,seulement a lui? pas sur!
on est juste en train de se tirer une balle dans le pieds!
sur ce bisous a vous ts et bon courage!
Homme Avatar de l’utilisateur
Nicolas terree
Membre assidu
Membre assidu
 
Messages: 62
Recettes: 0
Enregistré le: Mardi 06 Avr 2004, 16:04
Localisation: Saint-lô
Pays: France (fr)
Macarons: 927.00
Point de réputation: 0
A remercié: 0 fois
A été remercié: 0 fois

Messagepar Les deux L le Mercredi 16 Mai 2012, 02:32 Sujet du message: Re: Une viennoiserie sur deux fabriquee en usine ...

je suis totalement ton resonnement mais, la realité n'est pas la meme
actuellement de la part des salarié ou apprentis il n'y a pas le moindre respect..... tu ne peux pas compter sur eux, un matin ils sont en retard, un matin ils ont mal a la tete, un jour ils ont oubliés ce qu'ils ont fait et appris la veille, etc......
je sais bien que la vie est un long apprentissage, mais actuellement les reglements ainsi que les syndics se font tres severes sur les obligations des employeurs.
il y a peu, j'ai pris un jeune a l'essai. ce jour la j'ai eu un contrle de l'inspection du travail....resultat : personne non déclaré. j'ai fait les demarches, l'ai inscrit au cfa et resultat il a arreté de venir 15 jours avant la rentré.... j' en ai repris un autre qui m'a laché au mois de decembre car il fait trop froid pour aller travaillé !!!!
verdict 2 inscriptions au cfa + medecine du travail + papier mutuelle et compagnie pour me retrouvé seul pour noel ....
pour ce qui est des ouvriers, travaillé 35 h sur 6 jours, ( journée de 6 h) ne les interresse pas j'ai mis un bon moment pour trouvé un patissier a qui cela interresse et c'est pour cela que je suis passé au croissant surgelé. c'etait jusqu'a lors la derniere des choses qui m'interressait
mais j'envisage de me remettre au tout maison et de communiqué la dessus, dans tout les cas, la legislation a de grande chance d'evolué (je l'espere)
Bien plus qu'un métier, une passion....
Homme Avatar de l’utilisateur
Les deux L
Membre fidèle
Membre fidèle
 
Âge: 35 ans - capricorne capricorne
Messages: 207
Recettes: 0
Enregistré le: Dimanche 07 Oct 2007, 20:09
Localisation: cotes d'armor
Pays: France (fr)
Catégorie: Artisan en activité
Macarons: 175.00
Point de réputation: 0
A remercié: 1 fois
A été remercié: 3 fois


Retourner vers L'artisanat

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 5 invités

 
  • Messages en relation
    Réponses
    Vus
    Dernier message
foodnchefs
Plastiquette point com
PUB
Publicité
Moulins de Cherisy

Boulangerie NetBoulangerie Net

Contact - Présentation - Edition SASU BN ©
Ascraeus - PhpBB-fr - SiteParc

Le flux des actualités Boulangerie NetBoulangerie Net sur FacebookBoulangerie Net sur TwitterBoulangerie Net Channel sur Youtube