Débat sur la viennoiserie industrielle

Devenez artisan militant !
Répondre

La viennoiserie industrielle cru surgelée chez vous ?

Je préfère la faire moi même
5452
96%
Je préfère l'acheter
229
4%
 
Nombre total de votes : 5681

Avatar du membre
Kamomille
Membre confirmé
Membre confirmé
Messages : 491
Enregistré le : lundi 06 sept. 2010, 14:40
A remercié : 6 fois
A été remercié : 26 fois
Sexe :
Zodiac : Lion
Âge : 39

Re: Débat sur la viennoiserie industrielle

Message par Kamomille » jeudi 15 oct. 2015, 15:04

Comme tu le dis, ils peuvent très bien être fait maison. L'emploie d'un carton n'est pas franchement pertinent, mais ça reste pratique. Mais comme ton esprit est nourrit de reportage à la ******: de suite suspicion, condamnation !

A la question, pourquoi en proposer en abondance, et même rajoutons : pourquoi tant de choix ? Mais parce que la clientèle, toi, vous, lui, l'impose, l'exige ! Faut voir l'indignation quand t'as plus de croissants à 10h (même si à coté t'as 400 chocolatine, 800 brioches et 4356 chaussons), les petites remarques à la ******, la petite pointe de mépris. Et c'est idem si tu tente de réduire ta gamme, hooo vous avez que ça...

Et pourquoi tu penses que le croissant c'est forcément le dimanche matin ? Un jour faudra quand même bien comprendre que tout le monde n'a pas des horaires administratifs, de 9H à 12 et de 14h à 17 avec repos samedi dimanche.



Avatar du membre
nicolas5962
Membre assidu
Membre assidu
Messages : 72
Enregistré le : jeudi 06 mars 2014, 13:11
Catégorie : Salarié(e)
A remercié : 1 fois
A été remercié : 5 fois
Sexe :
Zodiac : Cancer
Âge : 46

Re: Débat sur la viennoiserie industrielle

Message par nicolas5962 » jeudi 15 oct. 2015, 17:57

En effet mon argument du dimanche n'est pas forcément bon.
On as été habitué à de l'abondance, moi ça ne me gêne pas d'aller chez mon boulanger et s'il est en rupture et bien tant pi ce n'est pas gênant.
Tout est question de respect.
Est-ce-qu'il ne pourrait y avoir un affichage obligatoire du type toutes nos viennoiseries sont réalisées et cuit sur place ?
Sans doute que dans la boulangerie le pain au chocolat et le croissant sont des produits d'appel est donc le boulanger se sent obligé d'en proposer ?
Une bonne boulangerie avec que du bon pain et sans viennoiseries ne me gêne pas non plus.

Avatar du membre
mdd74
Membre confirmé
Membre confirmé
Messages : 507
Enregistré le : vendredi 10 févr. 2012, 08:07
Catégorie : Artisan en activité
Localisation : 74
A remercié : 7 fois
A été remercié : 2 fois
Sexe :
Zodiac : Taureau
Âge : 35

Re: Débat sur la viennoiserie industrielle

Message par mdd74 » jeudi 15 oct. 2015, 18:43

nicolas5962 a écrit :En effet mon argument du dimanche n'est pas forcément bon.
On as été habitué à de l'abondance, moi ça ne me gêne pas d'aller chez mon boulanger et s'il est en rupture et bien tant pi ce n'est pas gênant.
Tout est question de respect.
Est-ce-qu'il ne pourrait y avoir un affichage obligatoire du type toutes nos viennoiseries sont réalisées et cuit sur place ?
Sans doute que dans la boulangerie le pain au chocolat et le croissant sont des produits d'appel est donc le boulanger se sent obligé d'en proposer ?
Une bonne boulangerie avec que du bon pain et sans viennoiseries ne me gêne pas non plus.
une boulangerie sans viennoiserie ca existe pas vraiment il faut de tout pour gagner nos vies...
et des respectueux comme vous ben...... yen a pas .

Avatar du membre
Kamomille
Membre confirmé
Membre confirmé
Messages : 491
Enregistré le : lundi 06 sept. 2010, 14:40
A remercié : 6 fois
A été remercié : 26 fois
Sexe :
Zodiac : Lion
Âge : 39

Re: Débat sur la viennoiserie industrielle

Message par Kamomille » vendredi 16 oct. 2015, 07:44

On est nombreux, et j'en suis, à ne pas vouloir un affichage positif (ceci est fait maison par exemple), car sans contrôle régulier et minutieux que représente t'il vraiment ? Et en cas de contrôle on sanctionne quoi ? le défaut d'affichage positif ? c'est ridicule. Il faut un affichage négatif (ceci est produit par la société machin, numéro de lot 4567), contrôle et sanction.

Mais encore ce n'est pas si simple, le "fait maison" reste assez subjectif. En achetant des sceaux de nappages je reste quand même convaincu que mes tartes sont maisons et idem lorsque j'utilise des fruits au sirop en conserve. Par exemple je fais de la brioche aux écorces d'oranges confites, bien évidemment je ne fais pas confire moi-même mes écorces d'oranges. Plus délicat, chausson aux pommes, qu'en est-il entre celui qui fait son feuilletage mais pas sa compote et celui qui fait sa compote mais pas son feuilletage ? Tout le problème est là, il ne s'agit pas uniquement de produits finis, décongelés et mis en vente. A quel moment parle t'on de fait maison ? qu'on m'explique pour le chocolat, les pralines, et pourquoi pas le beurre tant qu'on y est ... Est-ce que demain je dois faire pousser mon blé et le moudre pour faire du pain "fait maison" ? Voyez c'est un fil qui se déroule quand on tire dessus, le tout est de savoir où l'on place la limite sur ce fil et si le consommateur est prêt à en assumer les conséquences lui aussi.

Réduire le problème à la seule viennoiserie est une pure escroquerie qui arrange bien certains.

Avatar du membre
shlen
Animateur
Animateur
Messages : 1834
Enregistré le : mercredi 06 avr. 2011, 22:59
Catégorie : Artisan en activité
Localisation : charente maritime
A été remercié : 38 fois
Sexe :
Zodiac : Verseau
Âge : 28

Re: Débat sur la viennoiserie industrielle

Message par shlen » vendredi 16 oct. 2015, 09:38

apres, c'est a la fédé de déterminé une liste des ingrédient non maison que l'on peut utilisé...


napage, fondant ( surtout celui ci, c'est un ****** batteur)

Avatar du membre
Kamomille
Membre confirmé
Membre confirmé
Messages : 491
Enregistré le : lundi 06 sept. 2010, 14:40
A remercié : 6 fois
A été remercié : 26 fois
Sexe :
Zodiac : Lion
Âge : 39

Re: Débat sur la viennoiserie industrielle

Message par Kamomille » vendredi 16 oct. 2015, 10:57

Bien sur nappage, fondant... ça semble évident. Ce que je veux dire c'est qu'à mon sens on prends le problème avec trop de légèreté et trop peu de moyen. Quand t'as 90% de la viennoiserie qu'est industrielle, faut aussi se poser des questions. C'est comme l'interdiction de jeter ses mégots parterre, "bon maintenant c'est interdit, alors vous arrêtez!", enfin bon autant essayer de pétrir 100kg avec une fourchette... Alors bon au final c'est toujours un peu pareil, des effets d'annonces, beaucoup de bruit et puis à la sortie pfffff... en ayant tout à fait conscience que de mon côté je n'ai rien fait d'autre non plus que de ronchonner bêtement dans mon coin.
Mais on pourrait repartir sur 50 pages, c'est bien quand on s'engueule aussi :-)

Avatar du membre
fatiserge
Nouveau membre
Nouveau membre
Messages : 2
Enregistré le : lundi 19 oct. 2009, 10:01
Sexe :
Zodiac : Sagittaire
Âge : 55

Re: Débat sur la viennoiserie industrielle

Message par fatiserge » mardi 15 déc. 2015, 19:56

Faire sa viennoiserie d'accord mais y a t'il de bon tourier encore

Avatar du membre
jmsc
Membre fidèle
Membre fidèle
Messages : 137
Enregistré le : lundi 06 févr. 2017, 16:48
Catégorie : Artisan en activité
Localisation : MONTAGNY
A remercié : 3 fois
Sexe :
Zodiac : Gemaux
Âge : 52

Re: Débat sur la viennoiserie industrielle

Message par jmsc » lundi 03 avr. 2017, 12:10

Kamomille a écrit :On est nombreux, et j'en suis, à ne pas vouloir un affichage positif (ceci est fait maison par exemple), car sans contrôle régulier et minutieux que représente t'il vraiment ? Et en cas de contrôle on sanctionne quoi ? le défaut d'affichage positif ? c'est ridicule. Il faut un affichage négatif (ceci est produit par la société machin, numéro de lot 4567), contrôle et sanction.

Mais encore ce n'est pas si simple, le "fait maison" reste assez subjectif. En achetant des sceaux de nappages je reste quand même convaincu que mes tartes sont maisons et idem lorsque j'utilise des fruits au sirop en conserve. Par exemple je fais de la brioche aux écorces d'oranges confites, bien évidemment je ne fais pas confire moi-même mes écorces d'oranges. Plus délicat, chausson aux pommes, qu'en est-il entre celui qui fait son feuilletage mais pas sa compote et celui qui fait sa compote mais pas son feuilletage ? Tout le problème est là, il ne s'agit pas uniquement de produits finis, décongelés et mis en vente. A quel moment parle t'on de fait maison ? qu'on m'explique pour le chocolat, les pralines, et pourquoi pas le beurre tant qu'on y est ... Est-ce que demain je dois faire pousser mon blé et le moudre pour faire du pain "fait maison" ? Voyez c'est un fil qui se déroule quand on tire dessus, le tout est de savoir où l'on place la limite sur ce fil et si le consommateur est prêt à en assumer les conséquences lui aussi.

Réduire le problème à la seule viennoiserie est une pure escroquerie qui arrange bien certains.

c est le prix de la main d oeuvre qui as fait que l on fabrique moins de chose , parmis nous il y en as qui on fait leurs pates d amande, leur pralinés on faisait meme nos conservent d abricot, notre compote etc soit on modernise notre entreprise en passant a la diviseuses formeuse, en boulangerie et tritico en patisserie, et on gagne du temps soit on reduit le personnel et on prend des produits prefini,il y as surtout l offre nous avons abituer nos clients a etre super achalandé en patisserie ,salés, viennoiserie,beaucoup de sorte de pain comment revenir a tout fabriquer?sans dépasser les 35% du ca en poste de salaires et charges

Avatar du membre
Ced GUI
Membre fidèle
Membre fidèle
Messages : 124
Enregistré le : mercredi 14 déc. 2016, 17:49
Catégorie : Autres
Localisation : 27
A été remercié : 1 fois
Sexe :
Zodiac : Gemaux
Âge : 39

Re: Débat sur la viennoiserie industrielle

Message par Ced GUI » lundi 03 avr. 2017, 20:43

C'est moi ou tu a remonté un post d'il y a 2 ans?

:ironique

Ceci dis je suis d'accord avec toi et Kamomille...
On ne lègue que deux choses a ses enfants : Des racines et des Ailes.

Avatar du membre
Marie
Administrateur
Administrateur
Messages : 9036
Enregistré le : mardi 02 mars 2004, 15:45
Localisation : IDF
A remercié : 9 fois
A été remercié : 80 fois
Sexe :
Zodiac : Poissons
Âge : 59

Re: Débat sur la viennoiserie industrielle

Message par Marie » lundi 03 avr. 2017, 21:01

Ced GUI a écrit :C'est moi ou tu a remonté un post d'il y a 2 ans?
Mais il est toujours d'actualité.... Donc pas de problème pour le faire revivre, ce qui lui arrive épisodiquement depuis plus de 10 ans qu'il a été créé...
:bonpain
Image

Répondre