Débat sur la viennoiserie industrielle

Devenez artisan militant !
Répondre

La viennoiserie industrielle cru surgelée chez vous ?

Je préfère la faire moi même
5452
96%
Je préfère l'acheter
229
4%
 
Nombre total de votes : 5681

Avatar du membre
Isangarde
Membre confirmé
Membre confirmé
Messages : 772
Enregistré le : mardi 04 juil. 2006, 18:45
Localisation : bretagne
A remercié : 4 fois
A été remercié : 2 fois
Sexe :
Âge : 37

Re: Débat sur la viennoiserie industrielle

Message par Isangarde » lundi 12 sept. 2011, 13:32

En ses temps difficile ou pour ce passer d'un salarié et pour rester positif sur le compte bancaire certain sont prêt a franchir la ligne, dois ton juste pour faire plaisir a notre profession fermer boutique car ma conscience professionnel m'interdis de prendre du (tout fais), passer 1 heure a faire mes croissants ou passer une heure avec mes enfants et ma famille a votre avis ?


Combien d'entre nous ont déjà opter a long terme ou a court terme pour pallier l'absence de l’ouvrier qui est en vacance ou malade?

Moi cela fais 1 moi que je n'est plus le temps de les faires, pour des problèmes personnel et pour être a coter de mon petit, qui peut me jeter la pierre pour utiliser des artifices et tromper mes clients pour faire survivre mon commerce ?

Bien sûr ce choix est devenu une obligation et si on m’avait laissé une autre option et si j’avais eu les moyens j'aurais sans problème prix un salarié mais ce n'est pas le cas.

Apres quand on a le temps l'affaire les salarier oui cela peut paraitre navrant devoir que dans notre profession certain détruise a petit feu nos traditions et notre savoir-faire. :Niet


.....

Avatar du membre
Neshouma
Membre actif
Membre actif
Messages : 47
Enregistré le : jeudi 03 févr. 2011, 15:17
Catégorie : Salarié(e)
A remercié : 8 fois
A été remercié : 3 fois
Sexe :
Zodiac : Capricorne
Âge : 47

Re: Débat sur la viennoiserie industrielle

Message par Neshouma » jeudi 15 sept. 2011, 18:42

J'ai dit que les produits industriels sont "valables" par opposition à ce qui pouvait se faire il y a 10 ou 20 ans et qui n'était clairement pas bon. Si vous considérez que les croissants industriels ne sont pas bons et que ça se sent gustativement alors plus de la moitié des boulangers actuels sont des escrocs et leurs clients des gens ayant peu de goût (C'est possible...).

"les farines ne peuvent pas être "bourrées" de plus d'additifs qu'avant. faut arreter de dire n'importe quoi.
le gluten fait partie, à part entiere des composants de la farine et en mettre trop ne rend service, ni à la pâte, ni au boulanger. je ne vois pas le rapport avec les allergies."


Renseignez-vous avant d'affirmer. Les enzymes des toutes sortes se développent abondamment afin de forcer les développement et la coloration du pain (pas cuit mais déjà rouge !!).
Enzyme et gluten sont présents naturellement dans le blé mais pas à de telles doses. Un blé normal contient 9/10% de gluten. Beaucoup ed farines modernes montent à 15.... 16.... 17.... 18%.

L'allergie au gluten est très bien connue des allergologues et elle se développe depuis plusieurs décennies, parmi les boulangers et parmi les consommateurs.

"les artisans n'ont pas accés aux produits de l'industrie, et heureusement."

Bien sûr que si, ils y ont accès. Mon précédent patron utilisait du glucose industriel pur pour la pâtisserie et pour donner un bon p'tit goût d'ananas à sa crème pâtissière, il utilisait un arôme industriel (une belle grosse boîte de granulés !), et lorsqu'on veut économiser le sucre tout en forçant le goût sucré, on peut utiliser la dextrine pure. et ainsi de suite..................

"ce sont principalement les clients qui reclament le pain blanc et souple. en tant qu'artisan, je suis pour le pain bien cuit."

Mais le client est tel qu'on dresse parfois. Une baguette pas assez cuite, c'est seulement 15 minutes au four au lieu de 20/22min pour une bien cuite. Quand un concurrent est fermé et qu'on veut gonfler son chiffre d'affaire du mois de juillet, on aime ce genre de client. Surtout quand une petite équipe de 2 boulangers se tape 70h par semaine pour assurer une baguette à chaque personne de la commune + les pâtisseries. Le must, c'est de faire des flutes à 310g au lieu de baguettes à 350 et de dire au client que c'est la même chose. Ils n'y voient que du feu.

"la legislation demande que pour un pain de campagne, soit incorporée de la pâte fermentée. en aucun cas du seigle ou du complet."
Et alors ?... Ceci dit la définition que vous donnez n'est pas parfaitement exact. Le fait est que la législation est peu exigeante. Mais ça n'empêche personne d'employer de bons ingrédients.

Je ne suis qu'un modeste salarié de la boulange mais j'ai envie de dire aux patrons : si vous voulez défendre votre métier, il va falloir communiquer + avec les clients et leur expliquer car les clients d'aujourd'hui ne savent plus ce qu'est le pain, comment on le fabrique, comment on le goûte, comment on le compare...., idem pour la viennoiserie et la pâtisserie.

Cordialement à tous

En ligne
Avatar du membre
Patrick
Modérateur
Modérateur
Messages : 5961
Enregistré le : mardi 02 sept. 2003, 21:43
Catégorie : Artisan retraité(e)
Localisation : Calvados
A remercié : 4 fois
A été remercié : 60 fois
Sexe :
Zodiac : Capricorne
Âge : 64

Re: Débat sur la viennoiserie industrielle

Message par Patrick » vendredi 16 sept. 2011, 09:52

Isangarde a écrit :En ses temps difficile ou pour ce passer d'un salarié et pour rester positif sur le compte bancaire certain sont prêt a franchir la ligne, dois ton juste pour faire plaisir a notre profession fermer boutique car ma conscience professionnel m'interdis de prendre du (tout fais), passer 1 heure a faire mes croissants ou passer une heure avec mes enfants et ma famille a votre avis ?


Combien d'entre nous ont déjà opter a long terme ou a court terme pour pallier l'absence de l’ouvrier qui est en vacance ou malade?

Moi cela fais 1 moi que je n'est plus le temps de les faires, pour des problèmes personnel et pour être a coter de mon petit, qui peut me jeter la pierre pour utiliser des artifices et tromper mes clients pour faire survivre mon commerce ?

Bien sûr ce choix est devenu une obligation et si on m’avait laissé une autre option et si j’avais eu les moyens j'aurais sans problème prix un salarié mais ce n'est pas le cas.

Apres quand on a le temps l'affaire les salarier oui cela peut paraitre navrant devoir que dans notre profession certain détruise a petit feu nos traditions et notre savoir-faire. :Niet

voici les excuses bidons que véhiculent les commerciaux de ces industriels .
Juste pour donner bonne conscience à qui ils fourguent leur camelote .
ce n'est pas aux autres de vous laisser une options, le choix c'est vous qui l'avait fait , par facilité voilà ce qui est "navrant" comme vous le dites si bien !
Image Image Image
«   Si tu es à Rome, vis comme les Romains ; si tu es ailleurs, vis comme on y vit.» W-C

Avatar du membre
fanny49240
Membre fidèle
Membre fidèle
Messages : 344
Enregistré le : jeudi 23 déc. 2010, 00:32
Catégorie : Conjoint(e) d'Artisan
A été remercié : 1 fois
Sexe :
Zodiac : Cancer
Âge : 34

Re: Débat sur la viennoiserie industrielle

Message par fanny49240 » vendredi 16 sept. 2011, 18:23

Patrick a écrit :
Isangarde a écrit :En ses temps difficile ou pour ce passer d'un salarié et pour rester positif sur le compte bancaire certain sont prêt a franchir la ligne, dois ton juste pour faire plaisir a notre profession fermer boutique car ma conscience professionnel m'interdis de prendre du (tout fais), passer 1 heure a faire mes croissants ou passer une heure avec mes enfants et ma famille a votre avis ?


Combien d'entre nous ont déjà opter a long terme ou a court terme pour pallier l'absence de l’ouvrier qui est en vacance ou malade?

Moi cela fais 1 moi que je n'est plus le temps de les faires, pour des problèmes personnel et pour être a coter de mon petit, qui peut me jeter la pierre pour utiliser des artifices et tromper mes clients pour faire survivre mon commerce ?

Bien sûr ce choix est devenu une obligation et si on m’avait laissé une autre option et si j’avais eu les moyens j'aurais sans problème prix un salarié mais ce n'est pas le cas.

Apres quand on a le temps l'affaire les salarier oui cela peut paraitre navrant devoir que dans notre profession certain détruise a petit feu nos traditions et notre savoir-faire. :Niet

voici les excuses bidons que véhiculent les commerciaux de ces industriels .
Juste pour donner bonne conscience à qui ils fourguent leur camelote .
ce n'est pas aux autres de vous laisser une options, le choix c'est vous qui l'avait fait , par facilité voilà ce qui est "navrant" comme vous le dites si bien !



ah ca oui, en surface, je comprend l'idée de vouloir passer du temps avec votre famille, dans le fond , faire du "faux" comme j'aime appeler l'ouverture de carton professionelle, c'est dévaloriser, moins s'investir, et bacler ... alors, quand c'est pour son propre compte, berner et perdre votre crédibilité face a vos clients pour une heure de temps avec vos enfants ... fallait rester salarié et les horaires qui vont avec ..
c'est pas quand on sera mort qu'il faudra regretter de ne pas avoir pris le temps de vivre..

Avatar du membre
Isangarde
Membre confirmé
Membre confirmé
Messages : 772
Enregistré le : mardi 04 juil. 2006, 18:45
Localisation : bretagne
A remercié : 4 fois
A été remercié : 2 fois
Sexe :
Âge : 37

Re: Débat sur la viennoiserie industrielle

Message par Isangarde » samedi 17 sept. 2011, 04:19

mes cher collègues a l'heure où je vous parle cela fais 6 ans que je suis installé et cela fais 6 ans que cela soit pâtisserie ou boulangerie ou même la viennoiserie je les ai toujours fais-moi même sans regretter une seul foie de voir la satisfaction de mes clients quand il me parlais (ha comme ils sont bons.....) mais voilà la vie fais que ce genre de chose qui vous arrive personne ne peut le prévoir et que je sois salarié ou pas tout le monde ou du moins personne n'est épargné.

Il y a de cela 2 mois que j'ai appris que mon fils avais un cancer et donc par conséquent cela a bouleversé la vie de ma famille, pour ceux qui savent de quoi il retourne je pense qu'une explication n'est pas nécessaire, mais pour les autres en effet cela sans y être passé par la, dois vous paraitre difficile d'imaginer que l'organisation pendant 12 mois pour des raison de chimio thérapie, des période d'aplasies va être totalement changé, laissé votre enfant seul dans un hôpital lorsqu'il a 2 ans cela ne me parais pas en tant que père possible, alors compréhension ou pas (je m'en tape) je préfère rester passer un maximum de temps avec lui que de faire vos foutu croissant et tempi si mes client mangent du surgeler.

Pendant les périodes d’aplasie du a la chimio mon fils n’a plus de défense immunitaire il doit rester dans une chambre isolé jusqu’à ce que c'est globule blanc remonte a un taux normale cela peu varié mais ca première périodes cetais la semaine dernière et cela duré 1 semaine, une semaine a rester en charlotte masque, blouse longue, sur chaussure, une semaine ou ma femme et moi elle le matin et moi l'après-midi juste après le pétrin jusqu’à ce qu'il s'endorme vers 21h00, lever 2h30 et rebelote.

La bonne nouvelle dans tous ca c'est que cela va durer 1 an après si tout ce passe bien il sera sortie d'affaire, alors faut juste tenir pendant 1 an avec les cartons en espérant d'ici-là que nous aurons vendu l'affaire :Salut
.....

Avatar du membre
Levain dy Katif
Membre assidu
Membre assidu
Messages : 95
Enregistré le : dimanche 10 juil. 2011, 10:53
Catégorie : Journaliste
A été remercié : 3 fois
Sexe :
Zodiac : Poissons
Âge : 53

Re: Débat sur la viennoiserie industrielle

Message par Levain dy Katif » samedi 17 sept. 2011, 12:20

nous voilà dans "les misérables" ou en plein Zola.!!!

Avatar du membre
Lionel
Modérateur
Modérateur
Messages : 8268
Enregistré le : mercredi 03 sept. 2003, 19:19
Catégorie : Artisan en activité
Localisation : 48°53'19.78"N 2°12'46.49"E
A remercié : 23 fois
A été remercié : 20 fois
Sexe :
Zodiac : Poissons
Âge : 44
Contact :

Re: Débat sur la viennoiserie industrielle

Message par Lionel » samedi 17 sept. 2011, 16:03

Effectivement vu le cas d'Isangarde ça me parait justifié puisqu'il a ce choix la à sa disposition sinon il aurais embauché un mec et aurais perdu un peu de bénéfice. Je pense que la vie nous soumet des épreuves et la famille reste et resteras bien plus importante que le commerce et ce même si je défends la viennoiserie artisanale ou le "tout fait maison".
L'homme de la pampa, parfois rude mais toujours courtois...

Avatar du membre
Laurent
Administrateur
Administrateur
Messages : 7677
Enregistré le : vendredi 29 août 2003, 16:03
Catégorie : Artisan en activité
Localisation : Paris 16
A remercié : 313 fois
A été remercié : 73 fois
Sexe :
Zodiac : Balance
Âge : 55
Contact :

Re: Débat sur la viennoiserie industrielle

Message par Laurent » lundi 19 sept. 2011, 10:45

Il y a quand même une dimension d'honnêteté et c'est bien là qu'est le fond du problème, quand on se dit artisan, quand on vend un produit et que le client demande comment il est fait, on se doit de dire la vérité non ?
Sinon c'est du mensonge, de la tromperie, de la fraude, de l'escroquerie...
Les vendeurs de croissants industriels ne le font surtout pas car cela nuirait à leur image d'artisan.
On est bien loin de l'éthique professionnelle d'un artisan.
:massue
Bonneau Laurent ∴         "La vérité sort du four"
Image

Avatar du membre
Zorro
Animateur
Animateur
Messages : 1049
Enregistré le : samedi 13 sept. 2003, 20:04
Localisation : Paris
A remercié : 1 fois
A été remercié : 1 fois
Sexe :
Zodiac : Capricorne
Âge : 51

Re: Débat sur la viennoiserie industrielle

Message par Zorro » lundi 19 sept. 2011, 10:52

Laurent a écrit :Il y a quand même une dimension d'honnêteté et c'est bien là qu'est le fond du problème, quand on se dit artisan, quand on vend un produit et que le client demande comment il est fait, on se doit de dire la vérité non ?
Sinon c'est du mensonge, de la tromperie, de la fraude, de l'escroquerie...
Les vendeurs de croissants industriels ne le font surtout pas car cela nuirait à leur image d'artisan.
On est bien loin de l'éthique professionnelle d'un artisan.
:massue
bravo bravo bravo bravo bravo bravo

Avatar du membre
Isangarde
Membre confirmé
Membre confirmé
Messages : 772
Enregistré le : mardi 04 juil. 2006, 18:45
Localisation : bretagne
A remercié : 4 fois
A été remercié : 2 fois
Sexe :
Âge : 37

Re: Débat sur la viennoiserie industrielle

Message par Isangarde » lundi 19 sept. 2011, 20:41

Sur mon enseigne ce n'est pas marquer viennoiserie n'y que mes croissant sont faits maison, depuis quand le fait de ne rien dire c'est tromper le client? :mefiant

Comme si le client en avais quelque chose a mettre de mes problèmes personnels, ceci reste du dépannage n'y plus n’y moins pendant 9 mois après retour a la normale, je ne voie pas ou cela pose problème??? :mefiant

Ton rang d'artisans ne le supporte pas? Vive la solidarité entre artisans, ta des problèmes personnel, ta cas fermer boutique, te retrouver avec des dettes jusqu’au restant de ta vie, ou alors tu bosse comme un ****** mais laisse ton FILS tous seul comme un ****** a l'hôpital sans personne a ses coter juste parce que certain ne peuvent pas ce mettre a la place ou ne veulent pas ce mettre a la place des autres.

Ta vision elle donne envie de vomir Laurent, parce que je suis artisan boulanger je devrais tous sacrifier pour faire t’es foutu croissant????? Ta pas le sens des priorité mon pauvre bonhomme :enerve



Je suppose que tu es d'une honnêteté exemplaire avec le fisc? Est-ce pour cela que je vais te faire un procès Laurent (la certain vont dire que l'on s'éloigne du sujet) mais n'ont c'est bien beau de vouloir être honnête avec le client, mais alors il faut tout leur dire!!!!!! Dire que le pain qu'il mange est bourré d’additif (personne ne vous le demande), dire que dans votre beurre feuilletage il y a de la carotène pour lui donner cette couleur et autre machin truc que si il savais tout ça, ils seraient surement moins enclin a acheter tes galettes des rois ou autre feuilletages . Aller soyons fou soyons honnête puisque c'est ce qu'il faut, stop au foutage de gueule quand même, ne me dis pas Laurent que tu es l'honnêteté incarné avec tes clients que toi tu n’as jamais triché un petit peu par exemple sur la date de péremption de tes boites de conserve qui a un jour prêt ne sont plus bonne ou même sur autre chose. Il est facile de tirer a boulet rouge sur le ****** que je suis a ne pas pratiquer la langue de bois, alors que certains le font aussi de temps en temps même ceux qui ont signé votre chartre j'en suis sur.

Il est clair que ma réponse va déchainer les passions : enerve lol et je vais m'en prendre pour mon grade hoooo! , peu importe ce que j'ai dit sur le fait d'être honnête, tout le monde a déjà mentis a ses clients c'est une certitude alors désoler si ta réponse Laurent ma parue un peu hypocrite.
.....

Répondre