Débat sur le label ou charte "Artisan" en France

Devenez artisan militant !

Etes vous pour ou contre un label "Artisan"

Pour
106
91%
Contre
11
9%
 
Nombre total de votes : 117

Avatar du membre
grunt
Membre actif
Membre actif
Messages : 40
Enregistré le : samedi 12 juin 2010, 17:08
A été remercié : 6 fois
Sexe :
Zodiac : Capricorne
Âge : 47

Re: Débat sur le label ou charte "Artisan" en France

Message par grunt » mardi 27 sept. 2011, 22:24

@Malco: "Qui êtes-vous pour vous permettre de critiquer une profession dont vous ne connaissez rien finalement ou si parce que votre épouse a travaillé dans une boulangerie et qu'il y a vu des pratiques "douteuses" ? Vous ne connaissez pas le quotidien d'une boulangerie et vous vous permettez de tels jugement."
C'est bien parce que mon quotidien c'est d'acheter mon pain dans les boulangeries, non? Je ne peux que juger du résultat final. Que puis-je faire d'autre, sinon après m'en enquérir ici pour comprendre le pourquoi?

Je vais vous expliquer une chose: je suis informaticien et tous les mois trois personnes au moins se plaignent de ce que leur ordinateur marche mal, qu'un logiciel qu'elles utilisent ne fait pas ce qu'il veut ou tout autre problème dont je n'ai pas forcément la responsabilité. Il est fréquent que des personnes qui arrivent sur nos forums professionnels et d'une manière plus ou moins avenante se plaignent de problèmes qu'elles rencontrent en jugeant que de manière générale que l'informatique n'est pas fiable, que les informaticiens ne sont pas avisés, et créent n'importe quoi qui n'est pas utile et ne marche jamais. Et des litanies comme ça on en a, mais alors... une quantité gastronomique.
Est-ce qu'on leur crie dessus? Non. Allez-y jeter un coup d’œil: on leur explique toujours ce qui se passe et qu'elles ne savent pas.
Et mieux que ça: on entérine toujours les situations qu'elles rencontrent: quand elles disent: "Je morfle avec ce logiciel." on ne leur dit pas: "Vous êtes bouché!" ou "Qui êtes-vous pour oser juger notre métier?". On a bien compris que quand notre client déclarait qu'il y a quelque-chose qui ne va pas, c'était qu'il y avait effectivement quelque-chose qui n'allait pas. Et entre-nous, ensuite, on a des débats où l'hypothèse de départ c'est que le client a parfaitement eu raison de soulever le problème. Par rapport à vous, on ne fait pas les autruches. On ne trolle pas qui vient nous questionner, même s'il est véhément, même s'il est inculte vis-à-vis de notre profession. On le comprend très bien.

Je vois les boulangeries à côté de chez moi, et elles ne sont pas extraordinaires. Je vous questionne à ce sujet dans ce forum dédié à cela, précisément. Celui où pourtant on y voit la recette de la crème au beurre curieuse (la 500 g de beurre, 500 g de fondant blanc) qui explique que mes critiques ne sont pas si infondées que ça. Mais je cherche avant tout à comprendre. À avoir vos explications.
J'avais mis en cause dans un autre fil les matières premières: vous aviez qualifié cela de stupide. Et puis voici dans ce fil de discussion même que dans la charte du Maitre-Boulanger je lis que celui-ci recherchera toujours les meilleurs ingrédients. Alors, vous m'écrivez que c'est toute la charte qui est insensée et inapplicable. Je ne peux pas imaginer que ceux qui l'ont écrite étaient juste des personnes du marketing.

Mais de toutes façons, sur quoi que ce soit où je me trompe - et même je pourrais me tromper sur tout - au moins prenez la peine d'expliquer calmement en quoi j'interprète mal la situation. Inutile de me sauter dessus, ok?



Avatar du membre
Levain dy Katif
Membre assidu
Membre assidu
Messages : 95
Enregistré le : dimanche 10 juil. 2011, 10:53
Catégorie : Journaliste
A été remercié : 3 fois
Sexe :
Zodiac : Poissons
Âge : 53

Re: Débat sur le label ou charte "Artisan" en France

Message par Levain dy Katif » mercredi 28 sept. 2011, 00:06

de grace évitez les sujets ou vous êtes incompétent
contentez vous de vos misères informatique et laissez les artisans tranquille .

merci
Calimero est de retour. :-)

Avatar du membre
grunt
Membre actif
Membre actif
Messages : 40
Enregistré le : samedi 12 juin 2010, 17:08
A été remercié : 6 fois
Sexe :
Zodiac : Capricorne
Âge : 47

Re: Débat sur le label ou charte "Artisan" en France

Message par grunt » mercredi 28 sept. 2011, 03:06

Et là voilà encore, votre manifestation de lâcheté.
Après, qui pleurnichera? Ah! les grandes surfaces nous bouffent! Ah! Les petites boulangeries se ferment! Oui, des fils on veut toujours bien en ouvrir sur ce thème, mais s'interroger sur ses responsabilités à soi, on aime pas trop. Suffit de considérer les clients comme des cons, c'est plus simple. Aucun d'entre-vous n'admet la moindre erreur professionnelle en quoi que ce soit, aucun n'imagine devoir rien changer.
Même ce forum, "Luttons contre la banalisation de l'offre et du goût" ne parvient pas à avoir plus de trente sujets en cinq ans, et aucun n'est critique vis-à-vis de votre propre profession. Le gag!
Et lorsque je vous interpelle sur la banalisation de l'offre et du goût, le masque tombe: faudrait surtout pas en causer.

Vous êtes tous à discuter d'une charte Artisan qui n'a aucun contenu: la belle affaire!
Tandis que celle de Maître-Boulanger qui déjà est plus contraignante, surtout pas! Des produits frais, jamais! Des produits variés? Qu'on nous embête pas!

Mais même, ça ne me dérange pas parce qu'à la limite si vous en faites quelque-chose d'utile de cette charte Artisan ce sera bon pour tous. Et je vous interroge dessus: sur ce que vous voulez mettre dedans.
Et au lieu que le sujet avance, vous Mr Levain di Katif, intervenez dans le fil pour débuter une querelle avec moi dans le but de le bloquer. Vous pourrissez le fil de discussion volontairement, qui maintenant n'avance plus. Juste pour vous distraire. Juste parce que la qualité vous n'en avez rien à faire, et cela se voit depuis plusieurs interventions que vous faites. Ce que vous voulez: déconner et troller, quoi qu'il en coûte pour ce forum. Vous êtes un sacré fléau!

Derrière, vous allez assumer.
Parce que le Caliméro dans l'affaire, ce n'est pas moi. C'est vous à longueur de forum qui vous plaignez de tout ce dont vous êtes victimes. Et particulièrement des grandes surfaces.
Eh bien, grâce à vous, Mr Levain di Katif, les grandes surfaces progressent: vous les soutenez par votre paresse, par votre mépris des clients que vous affichez ici et de tous ceux qui viennent vous interroger et osent vous demander des comptes.

Oh messieurs sur vos piédestaux, vous allez un peu vous regarder en face? Vous êtes si parfaits? Vous n'avez rien à changer? Vous n'êtes pas très sévères avec vos propres pratiques, je trouve.
Mais devez certainement être en pleine embellie dans votre profession pour le permettre!

Je crois que le minimum c'est d'admettre que dans votre profession il y a des pratiques à revoir, parce que personne n'est parfait et que tout peut s'améliorer.
Mais comment parler de critiques constructives, Jacky78, quand on n'en lit absolument jamais aucune de vous boulangers contre vous-mêmes?! Comment cela peut être crédible?

Trouvez-moi des contre-exemples, mais vous ne vous êtes pas beaucoup challengés pour le moment dans ce forum.
Je ne vous ai pas lus à l'étude de vos propres pratiques de manière à les rendre plus contraignantes et qu'elles accroissent incitent les boulangers de France à produire encore et toujours de meilleurs produits. Je me trompe? Désignez-moi des fils de discussion où vous vous êtes défiés sur ce sujet.

Chasser le posteur, c'est facile! Ça doit pas vous crever beaucoup, ça.
Mais bon, pendant ce temps-là la terre tourne, et vous ne progressez pas.


Grunt.
Indigne de causer aux princes boulangers, donc.

Avatar du membre
Mr Bruno
Modérateur
Modérateur
Messages : 7266
Enregistré le : mardi 09 sept. 2003, 14:21
Catégorie : Artisan en activité
Localisation : Taiwan
A remercié : 18 fois
A été remercié : 6 fois
Sexe :
Zodiac : Balance
Âge : 55
Contact :

Re: Débat sur le label ou charte "Artisan" en France

Message par Mr Bruno » mercredi 28 sept. 2011, 05:24

Malco je suis avec toi de tout mon coeur ,quand tu auras fini de travailler tes 12 heures aujourd'hui n'oublie d'aller a la poste et ta comptabilite et puis si il te reste un peu de temps passe le avec tes enfants mais pas trop tout de meme tu sais qu'il te faut au moins 3 hr de sommeil par nuit pour tenir le coup :je t aime bien

Avatar du membre
Mr Bruno
Modérateur
Modérateur
Messages : 7266
Enregistré le : mardi 09 sept. 2003, 14:21
Catégorie : Artisan en activité
Localisation : Taiwan
A remercié : 18 fois
A été remercié : 6 fois
Sexe :
Zodiac : Balance
Âge : 55
Contact :

Re: Débat sur le label ou charte "Artisan" en France

Message par Mr Bruno » mercredi 28 sept. 2011, 05:29

Et si tu a 5mn passes te faire insulter sur BN entre 2 pétries et un grand bol de cafe qui te feras oublier que tu es fatigues car nous nous ne travaillons pas 35 hr par semaines comme certain privilégiés

Avatar du membre
Malco
Modérateur
Modérateur
Messages : 3047
Enregistré le : mercredi 07 juil. 2004, 15:51
Localisation : Mouscron
A remercié : 5 fois
A été remercié : 16 fois
Sexe :
Zodiac : Balance
Âge : 46

Re: Débat sur le label ou charte "Artisan" en France

Message par Malco » mercredi 28 sept. 2011, 06:40

Ecoutez je crois que nous avons une discussion stérile car quelque soit l'argument avancé par certains et qui je le reconnais certaines fois avec une certaine maladresse se sont adressé à vous j'essaie tout comme les personnes présentes sur ce forum et surtout l'équipe de BN de défendre notre profession. Il ne faut certainement pas vous méprendre. Le soucis vient des attaques continuelles de la grande distribution surtout pour mes collègues français qui sont encore plus soumis à ce type de concurence avec des prix de vente très bas. Vous confondez également la charte belge et la française car vous avez extrait des passages de l'une et l'autre en formulant vos questions. Pour ce qui est de l'accueil sur les forums informatiques, on ne doit pas fréquenter les mêmes forum car bien souvent la question posée est prise de haut et on vous répond comme si vous étiez un incompétent incapable de faire telle ou telle chose. Mais ce n'est pas là le fil même de cette discussion. Pourquoi vous en "prendre" aux artisans ? Si vous ne trouvez pas votre bonheur chez l'artisan allez dans la grande distribution mais de grâce arrêtez de vouloir à tout prix "imposer" une manière de voir les choses qui n'est pas très réaliste. Dans votre métier n'êtes-vous pas tenu à avoir de la rentabilité afin que votre entreprise ou du moins celle dans laquelle vous travaillez soit viable ? Chez le boulanger, celui-ci n'est pas une oeuvre de bienfaisance. Il lui faut également veiller à la rentabilité de son affaire en essayant au maximum d'avoir la qualité la plus élevée. Notre profession est confrontée à plusieurs problèmes :

1. Le manque de main d'oeuvre ainsi que lorsque vous en trouvez celle-ci vous reste fidèle car bien souvent les éléments de valeurs restant dans la même entreprise jusqu'à leur pension, est comme dans la plupart des entreprises une époque révolue et les bons éléments se mettent à leur compte.

2 . Le coût de cette main d'oeuvre (et je voudrais pas que certains ici saisissent l'opportunité de cette remarque pour ouvrir un débat sur les salaires car la discussion est déjà bien assez compliquée comme celà ! On a que les ouvriers que l'on mérite et il faut savoir les payer en conséquence mais ceci je disais est un autre débat !!) Je disais le coût de la main d'oeuvre sans cesse croissant et qui dans certains cas pour les boulangers en fonctions de leur CA sont à la limite de pouvoir engager une personne et sont confrontés à des choix. Certains choisissent la facilité (les produits congelés, les mix très répandus dans notre pays ou les machines). Pour ceux qui choisissent les machines, celà n'en fait pas pour autant de mauvais artisans que du contraire mais ils choisissent la sécurité par rapport au facteur humain.

3. La concurrence des grandes surfaces ou des "viennoiseries" qui vendent du tout "congelé" pour les viennoiseries et les grandes surfaces qui peuvent se permettre de diminuer de manière conséquente leur prix de vente car ils peuvent très facilement de par les horaires qu'ils proposent notamment par la mécanisation de leur processus de fabrication "offrir" à leur personnel des horaires disons allégés comparé aux artisans.

Sur quoi vous basez-vous pour affirmer qu'aucun artisan ne produits des produits frais ? Aucun ne produit des produits variés ? Pourquoi allez-vous encore chez l'artisan c'est que le pain de la grande surface ne vous convient pas ? Arrêtez de vouloir à tout prix discréditer une profession honorable et des gens qui font ce métier non pas par appât du gain mais avant tout parce qu'ils aiment leur métier. Combien choisissent la boulangerie parce que celà ne marche pas dans d'autres domaines et la remarque toujours facile "bah ça ne marche pas à l'école tu feras boulanger ça au moins c'est à la portée de tout le monde". Combien s'y essaient et combien arrêtent quand ils sont face à la réalité des horaires et des contraintes de notre métier. Arrêtez de dire que tous les artisans sont finalement malhonnêtes et ne considèrent pas leur clients. Je ne peux pas vous laisser dire celà. Les artisans perdent des parts de marché non pas parce qu'ils négligent la qualité de leurs produits mais bien parce que la réalité économique est tout autre et vous devez le savoir où dans votre secteur les entreprises licencient à tour de bras. (HP, Dell, ....) Faites-vous également partie de ceux qui montent aux barricades lorsque le boulanger a le malheur d'augmenter ses prix de vente ? Le pain est considéré comme un produit de première nécessité et le rapprochement avec le prix du blé est assez court étant donné que si vous regardez le prix de revient d'une baguette vous verrez qu'il y a énormément de main d'oeuvre qui intervient dans la fabrication et cette main d'oeuvre il vous faut la payer quand vous en trouvez.

Des produits non congelés. Il est vrai que la loi française interdit de fabriquer du pain et de le congeler même cru mais en ce qui concerne la pâtisserie savez-vous au moins que certains produits comme les mousses de fruits ou bavarois doivent séjourner au froid dans leur processus d'élaboration ? Et aussi dans un soucis encore une fois de rentabilité vous devez produire en série afin également de pouvoir offrir à vos clients une variété de produit. N'avez-vous pas de congélateur à la maison ? Ne congelez-vous rien comme produits ? C'est un peu comme les écolos "contre le nucléaire" mais on a l'ordinateur, l'électricité et pourquoi pas avoir un bac avec de la sciure ? (ça c'était pour détendre l'atmosphère :-) ) Je peux vous assurer qu'ici nous sommes disposés à avoir un débat sur la qualité mais vous vous y prenez très mal en insultant la profession.

Bref le but de la charte est de se "protéger" face au produits congelés et à ceux qui cherchent la facilité bien que dans certains cas ceci est discutable et les circonstances de la vie font que certains choisissent un moment cette voie afin de pouvoir consacrer un peu plus de temps à leur famille ce qui ne veut pas dire qu'ils sont de mauvais artisans mais bien que dans certains cas comme je le disais il arrive que certains artisans sont confrontés à des choix et c'est celà qui fait toute la difficulté d'établir une telle charte. Dans votre métier il existe également des gens qui ne sont pas au top eh bien les consommateurs ne s'y trompent pas et ils n'achètent plus c'est tout simple. Il en va de même pour les artisans boulanger. Personne ici ne prétend être parfait loin de là (vous l'êtes vous apparemment pour vous permettre tant de critique ! :enerve ) et vous dans votre métier, vous remettez-vous en question ? Moi personnellement oui tout comme d'autres ici. Personne n'a prétendu que vous étiez indigne de causer aux boulangers (j'ai omis le teme "princes" car encore une fois vous provoquez et insultez) mais encore faut-il le faire de manière constructive. Oui il y a des artisans qui produisent des produits de piètre qualité, oui il y a des artisans qui trompent leurs clients en disant fabriquer alors qu'ils achètent des produits congelés, et ALORS !!!! Est-ce pour celà que toute la profession est "pourrie" ? Nous reconnaissons volontiers qu'il y a des gens sans scrupules dans notre profession comme dans d'autres et c'est justement le but d'une telle charte.

Pour conclure voici qui résume bien :

Laurent a écrit :Celui qui fabrique bien, fait la différence tout seul, il n'a pas besoin d'un label, sauf si fier de l'être et motivé par l'image de son métier, il veut se reconnaître dans un label qui pour lui tire sa profession vers le haut.
Penet Olivier -- artisan boulanger Mouscron Belgique

Avatar du membre
Laurent
Administrateur
Administrateur
Messages : 7677
Enregistré le : vendredi 29 août 2003, 16:03
Catégorie : Artisan en activité
Localisation : Paris 16
A remercié : 313 fois
A été remercié : 73 fois
Sexe :
Zodiac : Balance
Âge : 55
Contact :

Re: Débat sur le label ou charte "Artisan" en France

Message par Laurent » mercredi 28 sept. 2011, 07:45

grunt a écrit :Mais de toutes façons, sur quoi que ce soit où je me trompe - et même je pourrais me tromper sur tout - au moins prenez la peine d'expliquer calmement en quoi j'interprète mal la situation. Inutile de me sauter dessus, ok?
Je pense que vous vous y prenez mal, vous soulevez le plus souvent du mécontentement avec vos messages, il serait bon de savoir pourquoi au lieu de crier au loup, on récolte ce que l'on sème.
A mon avis et suivant vos messages, pour avoir des réponses claires, ici ou sur n'importe quel forum, il faut éviter, les questions multiples, les interprétations hâtives, les conclusions rapides, les jugements infondés, la confusion des genres, l'égocentrisme et l'outrecuidance.
Bonneau Laurent ∴         "La vérité sort du four"
Image

Avatar du membre
grunt
Membre actif
Membre actif
Messages : 40
Enregistré le : samedi 12 juin 2010, 17:08
A été remercié : 6 fois
Sexe :
Zodiac : Capricorne
Âge : 47

Re: Débat sur le label ou charte "Artisan" en France

Message par grunt » mercredi 28 sept. 2011, 09:08

Malco, merci de m'avoir fait des réponses claires.

Pour reprendre l'idée de Laurent, que vous citiez:
Quel est le label qui tirerait la profession vers le haut, comme il l'écrit? Que réclamerait-il?
Les boulangers en ont-ils déjà des labels qui leur permettent de se distinguer les uns des autres en annonçant leurs aspirations?

Avatar du membre
Marie
Administrateur
Administrateur
Messages : 9036
Enregistré le : mardi 02 mars 2004, 15:45
Localisation : IDF
A remercié : 9 fois
A été remercié : 80 fois
Sexe :
Zodiac : Poissons
Âge : 59

Re: Débat sur le label ou charte "Artisan" en France

Message par Marie » mercredi 28 sept. 2011, 09:31

grunt a écrit : une quantité gastronomique.
Gastronomique ou astronomique ??? C'est pas pareil quand même, si ?
Image

Avatar du membre
Laurent
Administrateur
Administrateur
Messages : 7677
Enregistré le : vendredi 29 août 2003, 16:03
Catégorie : Artisan en activité
Localisation : Paris 16
A remercié : 313 fois
A été remercié : 73 fois
Sexe :
Zodiac : Balance
Âge : 55
Contact :

Re: Débat sur le label ou charte "Artisan" en France

Message par Laurent » mercredi 28 sept. 2011, 09:46

grunt a écrit :Malco, merci de m'avoir fait des réponses claires.

Pour reprendre l'idée de Laurent, que vous citiez:
Quel est le label qui tirerait la profession vers le haut, comme il l'écrit? Que réclamerait-il?
Les boulangers en ont-ils déjà des labels qui leur permettent de se distinguer les uns des autres en annonçant leurs aspirations?
Il me semble que Malco à très bien répondu à ces questions, non ?
Bonneau Laurent ∴         "La vérité sort du four"
Image

Verrouillé