Débat sur l'appellation Boulanger

Devenez artisan militant !
Avatar du membre
bertrandlyon
Membre fidèle
Membre fidèle
Messages : 375
Enregistré le : vendredi 28 sept. 2012, 19:50
Catégorie : Salarié(e)
A remercié : 6 fois
A été remercié : 7 fois
Sexe :
Zodiac : Lion
Âge : 32

Re: Débat sur l'appellation Boulanger

Message par bertrandlyon » lundi 25 janv. 2016, 16:48

[quote="aureliobis

rien ne t 'empêche de l'appeler autrement sur Lyon certains s'appellent atelier de gourmandise atelier du pani et autres chose de ce style mais au final le consommateur il va a la boulangerie pas a l'atelier.

puis au final malheureusement meme si tu prend pas l'enseigne de tel ou tel meunier tu leur achète la farine et donc paye une partie des pub marketing et autres qu' ils proposent au boulanger partenaires.



Avatar du membre
Kamomille
Membre confirmé
Membre confirmé
Messages : 491
Enregistré le : lundi 06 sept. 2010, 14:40
A remercié : 6 fois
A été remercié : 26 fois
Sexe :
Zodiac : Lion
Âge : 39

Re: Débat sur l'appellation Boulanger

Message par Kamomille » mercredi 27 janv. 2016, 01:20

dudognon a écrit :Bonjour à tous
Dans ce pays comme dans d’autres, jamais le législateur acceptera au delà du diplôme de reconnaitre les compétences acquises par un autodidacte. C.A.P signifie simplement certificat d’aptitude professionnelle, donc vous apte mais pas pour autant capable. Le jour ou je pourrais présenter mon pain et qu'il soit simplement mangé puis reconnu comme très bien et donc de là obtenir le droit de continuer sans plus de bla bla j'aurais vraiment le sentiment que l'on reconnait le savoir faire et non un bout de papier . Si il avait eu besoin de diplôme, jamais Monsieur EDISON aurait crée tous ce qu'il a fait, ni Monsieur FORD non plus, et encore plus risqué les frères WRIGHT avec leur délire de voler. la passion sera toujours le moteur de la réussite, bonne lecture et bonne méditation .
M'est avis que la passion est plus réguliérement moteur de l'échec que de la réussite :-)

Avatar du membre
dudognon
Membre actif
Membre actif
Messages : 21
Enregistré le : dimanche 08 déc. 2013, 18:34
Catégorie : Client passionné
Localisation : drôme
Sexe :
Zodiac : Belier
Âge : 63

Re: Débat sur l'appellation Boulanger

Message par dudognon » jeudi 28 janv. 2016, 19:08

je ne comprends pas ta phrase camomille :mefiant

Avatar du membre
Kamomille
Membre confirmé
Membre confirmé
Messages : 491
Enregistré le : lundi 06 sept. 2010, 14:40
A remercié : 6 fois
A été remercié : 26 fois
Sexe :
Zodiac : Lion
Âge : 39

Re: Débat sur l'appellation Boulanger

Message par Kamomille » vendredi 29 janv. 2016, 00:11

Que la seule passion, par défaut de méthode bien souvent, conduît plus souvent à l'échec qu'elle ne conduit à la réussite.
L'important est d'avoir des bases solides, une méthodologie, quelquesoit la discipline, et c'est cela qui est validé par les diplômes. C'est un socle, des fondations, une base, que la pratique viendra enrichir au fil du temps.
Un métier (et donc pratiqué comme tel, c'est à dire pour subvenir à ses besoins et non comme un loisir) est exigence, contrainte, il faut de la rigueur, de l'attention, de la réflexion et une bonne dose d'abnégation. A la sauce Audiard ça donnerait : "Un ****** qui travaille va plus loin que deux passionnés qui discutent".

Avatar du membre
shlen
Animateur
Animateur
Messages : 1834
Enregistré le : mercredi 06 avr. 2011, 22:59
Catégorie : Artisan en activité
Localisation : charente maritime
A été remercié : 38 fois
Sexe :
Zodiac : Verseau
Âge : 28

Re: Débat sur l'appellation Boulanger

Message par shlen » vendredi 29 janv. 2016, 00:25

Kamomille a écrit :Que la seule passion, par défaut de méthode bien souvent, conduît plus souvent à l'échec qu'elle ne conduit à la réussite.
L'important est d'avoir des bases solides, une méthodologie, quelquesoit la discipline, et c'est cela qui est validé par les diplômes. C'est un socle, des fondations, une base, que la pratique viendra enrichir au fil du temps.
Un métier (et donc pratiqué comme tel, c'est à dire pour subvenir à ses besoins et non comme un loisir) est exigence, contrainte, il faut de la rigueur, de l'attention, de la réflexion et une bonne dose d'abnégation. A la sauce Audiard ça donnerait : "Un ****** qui travaille va plus loin que deux passionnés qui discutent".
pas mal la citation =)


par contre il faut aussi savoir boulverser les bases afin d'évoluer cela donne 999% d'échec, mais quand cela réussit on peut avoir de drole de surprise comme les plus grandes avancer de se monde...

Avatar du membre
anto16
Membre actif
Membre actif
Messages : 26
Enregistré le : vendredi 17 févr. 2017, 22:48
Catégorie : Apprenti(e)
Localisation : nord pas de calais ( haut de france )
Sexe :
Zodiac : Taureau
Âge : 25

Re: Débat sur l'appellation Boulanger

Message par anto16 » vendredi 24 mars 2017, 19:17

shlen a écrit :
Kamomille a écrit :Que la seule passion, par défaut de méthode bien souvent, conduît plus souvent à l'échec qu'elle ne conduit à la réussite.
L'important est d'avoir des bases solides, une méthodologie, quelquesoit la discipline, et c'est cela qui est validé par les diplômes. C'est un socle, des fondations, une base, que la pratique viendra enrichir au fil du temps.
Un métier (et donc pratiqué comme tel, c'est à dire pour subvenir à ses besoins et non comme un loisir) est exigence, contrainte, il faut de la rigueur, de l'attention, de la réflexion et une bonne dose d'abnégation. A la sauce Audiard ça donnerait : "Un ****** qui travaille va plus loin que deux passionnés qui discutent".
pas mal la citation =)


par contre il faut aussi savoir boulverser les bases afin d'évoluer cela donne 999% d'échec, mais quand cela réussit on peut avoir de drole de surprise comme les plus grandes avancer de se monde...
Très bonne citation et les plus grande invention viennent de coup de chance ...
Donc avoir de la chance peux desfois s'avérer utile ( même si dans notre métier le facteur chance n'a pour moi pas sa place ) .
:bonpain
Viser la lune mais ne pas se brûler les ailes .

Avatar du membre
jmsc
Membre fidèle
Membre fidèle
Messages : 137
Enregistré le : lundi 06 févr. 2017, 16:48
Catégorie : Artisan en activité
Localisation : MONTAGNY
A remercié : 3 fois
Sexe :
Zodiac : Gemaux
Âge : 52

Re: Débat sur l'appellation Boulanger

Message par jmsc » samedi 25 mars 2017, 22:43

certains d entre nous sont obligé de vendre du traiteur en ville sur lyon il y as beaucoup de boulangerie qui font jusqua 50% de leur ca en salés sandwichs,leur demander d arretter ce ne serait pas facile,

dans les campagnes les petit casino changent leurs enseignes, et devienne "casino orange"c est nouveaux"
ils on l obligation de vendre du pain, meme si il y as une boulangerie dans le village on leur fournis un petit frigo avec des patisserie, eclair ,tartelette etc ,de ajout de rayon couleur coiffure maquillage les coiffeurs sont content aussi ca fait des etincelles dans certains village, les boucher et traiteurs vendes des bugnes pour la chandeleurs,
changer la dénomination du boulanger, oui mais refonte des corps de métier alimentaire,notre métier evolue surtout en fonction de la demande des clients, la facon et les demandes des clients de commerer a changer il nous faut aussi changer et s adapter, si on ne veut pas mourrir,

dans notre petite ville la mairie a changer le centre ville, enlevé 28 places de parking, pour faire comme dans les grandes metropole tous a pieds tres bien , le client qui rentre du travail le soir n a pas le temps de traverser la ville a pied pour acheter sa baguette, plus rien n est en phase tout le monde s en fou des petits commerce sauf pour les taxes la on pense a nous

Avatar du membre
POILANEII
Membre fidèle
Membre fidèle
Messages : 232
Enregistré le : mardi 20 janv. 2015, 09:52
Localisation : PARIS
Sexe :
Zodiac : Scorpion
Âge : 29

Re: Débat sur l'appellation Boulanger

Message par POILANEII » dimanche 02 avr. 2017, 17:16

Hier les anciens préparées leur mélange de farine pour fabriquer leur pain, et le terme de boulanger avait un sens, aujourd'hui même avec les cap de boulange, le métier à perdu de sa valeur, car la plupart de nous utilise des mix de farine, incluant des améliorants et adjuvant de traitement. Que les commerciaux nous propose dans leur classeur. La plupart de nous utilise des pains et viennoiseries congelés pour réaliser des marges confortables...

Les sandicheries ne porte pas le nom de boulangerie mais il ne servent que de ses produits... Et aucun n'a fait faillite dans mon quartier...

Les supermarchés ne sont pas boulanger est pourtant, ils vendent du pain car ils ont comme cadre du personnel avec les diplômes et cela suffit.
alors le métier perd de sa valeur au fil des ans...
Et nous les artisans, il faut se retrousser les manches pour faire valoir notre métier sinon on sombrera....

Avatar du membre
jmsc
Membre fidèle
Membre fidèle
Messages : 137
Enregistré le : lundi 06 févr. 2017, 16:48
Catégorie : Artisan en activité
Localisation : MONTAGNY
A remercié : 3 fois
Sexe :
Zodiac : Gemaux
Âge : 52

Re: Débat sur l'appellation Boulanger

Message par jmsc » lundi 03 avr. 2017, 12:03

encore faut t il que dans l entreprise tous utilise vos recette, ou noublie pas un ingredient ou erreur de calcul ,ce n est pas toujours le cas et quand on ne veut plus se prendre la tete on va vers la facilitée on prend des mix

Avatar du membre
POILANEII
Membre fidèle
Membre fidèle
Messages : 232
Enregistré le : mardi 20 janv. 2015, 09:52
Localisation : PARIS
Sexe :
Zodiac : Scorpion
Âge : 29

Re: Débat sur l'appellation Boulanger

Message par POILANEII » mercredi 05 avr. 2017, 20:33

compétition du système économique oblige

Répondre