un nouvelle boulangerie

Devenez artisan militant !
Avatar du membre
68000
Membre actif
Membre actif
Âge : 36   Sexe :    Zodiac : Capricorne
Messages : 37
Enregistré le : jeudi 11 nov. 2010, 09:56
Catégorie : Autres
A remercié : 14 fois
A été remercié : 1 fois
avr. 2015
mardi
28
08:09

un nouvelle boulangerie

L'Alsace du dimanche 26 avril

"Après dix années d’attente, les habitants de Jebsheim et des villages alentours pourront à nouveau s’approvisionner en pain frais et viennoiseries à partir de lundi 27 avril, à la nouvelle boulangerie « Il était une fois le bon pain », dans les locaux de l’ancienne supérette Vival, place Saint-Martin.
Dès 4 h, du lundi au samedi, le nouveau boulanger Jérémy Bonneaud, qui a tenu une boulangerie à Soultz pendant cinq ans, sera à la disposition des clients. Meilleur ouvrier boulanger de France en 2003, il sera secondé au fournil par le boulanger Célestin Adler, de Muntzenheim.
Son épouse Julie et la vendeuse Geneviève Reppel, de Marckolsheim, seront présentes au magasin, au service de la clientèle ; qui y trouvera, six jours sur sept, pain courant, au levain et spéciaux, viennoiseries, tartes, sandwichs et produits traiteur, ainsi que de l’épicerie de dépannage.
Le boucher Danner de Sélestat y tiendra aussi un dépôt boucherie. Domicilié à Mackenheim, le couple Bonneaud s’est établi à Jebsheim pour se rapprocher de sa famille, demeurant à Marckolsheim.
Soutien communal
« Un investissement de 395 000 € a été nécessaire pour l’implantation de la nouvelle boulangerie », note Jérémy Bonneaud, qui s’est faite « sans aucune subvention, mais avec le soutien de la commune de Jebsheim ».
Ainsi, la municipalité a racheté le fonds de 15 000 € au syndic du bâtiment, et l’a remis au couple Bonneaud, qui s’acquittera d’un loyer mensuel modéré de 500 €, pour une superficie de 220 m².
Autrefois, c’est Nicole Landau qui avait ouvert une boulangerie à Jebsheim, avec son regretté mari Georges, en juin 1970 au 66 Grand-rue, au sous-sol de l’ancien restaurant « À l’agneau d’or ».
Le bâtiment de la boulangerie a, depuis, été réhabilité par la commune, et abrite le restaurant d’Melichkann, une agence du Crédit Mutuel 9 Écus au rez-de-chaussée, et une étude notariale au premier étage. En 1976, le couple a fait construire sa boulangerie à côté de sa maison, au 15, rue de la 5e -DB. La boulangerie a fermé ses portes en 2003, le fils du couple Landau, Christophe, s’étant établi à Widensolen.
Mme Landau se souvient « du temps passé avec les clients, derrière le comptoir, une époque révolue qui m’a laissé des souvenirs inoubliables ». Cette fermeture avait entraîné l’installation de la supérette en 2005. Le maire Jean-Claude Kloepfer souligne que « le départ d’une boulangerie reste un véritable drame pour une commune ».
une nouvelle boulangerie
http://www.dna.fr/edition-de-colmar/201 ... -boulanger