La revanche des boulangers à l'ancienne a commencé !

L'actualité autour de la boulangerie pâtisserie.
Avatar du membre
Marc
Administrateur
Administrateur
Âge : 68   Sexe :    Zodiac : Sagittaire
Messages : 4806
Enregistré le : dimanche 31 août 2003, 10:13
Catégorie : Artisan retraité(e)
A remercié : 86 fois
A été remercié : 429 fois
mai 2019
jeudi
16
10:54

La revanche des boulangers à l'ancienne a commencé !

Image

Dans le Jura bernois, Olivier Hoffmann boulanger de Reconvilier n'y croyait pas il y a dix ans, qu'il allait être un pionner du pain à l'ancienne; "Je voulais juste faire un pain du village et mes recherches m'ont conduit au petit épeautre".
Il a acheté un moulin et est devenu meunier, il construit son four à bois en chauffe direct et surtout maintenant cinq agriculteurs dans un rayon de 10 kilomètres, lui livrent de l'engrain et de l'épeautre. Ils discutent ensemble et fixe le prix en commun accord.

Dans le canton de Vaud, Stéphane Détard (photo) à Suchy, dit "Avant je livrais de grand collecteur et j'attendais le bulletin fin de mois. Aujourd'hui, je vends ma production à des clients que je connais".
L'agriculteur sait ou va sa production et le boulanger sait d'ou vient sa farine.
La boulangerie-Chocolaterie Gerber et Wyss à Yverdon panifie avec de longues fermentations les farines de Stéphane Deytard.
Un groupe d'intérêts "Graines et pains" rassemble, membres, agriculteurs, agriculteurs-meuniers, boulangers-meuniers et entend bien mettre l'action sur l'information.

Les boulangeries artisanales doivent se diversifier comme l'ont fait les chocolatiers et les vignerons, renchérit Olivier Hoffmann, "La branche opère de manière trop uniforme, comme si on ne faisait du vin qu'avec du chasselas".

Il est temps de réagir car l'hémorragie des artisans face à la concurrence industrielle est bien réelle, ils ont perdu 2/3 de leur effectif depuis 1980.

Source: l'article d'Ivan Radja dans l'hebdo "Le matin Dimanche" du 12 mai 2019.

Image


Une information a diffuser > BN © Boulangerie Net


Bon pain
Marc