Le petit prince de Saint-Exupéry revisité

L'actualité autour de la boulangerie pâtisserie.
En ligne
Avatar du membre
Marc
Administrateur
Administrateur
Âge : 68   Sexe :    Zodiac : Sagittaire
Messages : 4819
Enregistré le : dimanche 31 août 2003, 10:13
Catégorie : Artisan retraité(e)
A remercié : 88 fois
A été remercié : 433 fois
mai 2019
jeudi
16
11:28

Le petit prince de Saint-Exupéry revisité

Sur une réalisation de Fiestoforo, deux boulangers (Olivier et Marc) ont eu l'idée de transcrire en français et avec une implication plus française et historique ce dessin critiquant le droit de propriété sur les semences.
La plus grande multinationale française du blé est Limagrain qui a acheté la firme Vilmorin en 1975.
Aujourd'hui, ce serait une autre façon de décrire les droits des semenciers que de revisiter ce dessin.

Image

A Reconvilier, dans le Jura suisse, village d'une gouvernante de la famille, Louise de Vilmorin se soigne et son fiancé Antoine de Saint-Exupéry viendra la retrouver en 1923.
Ils étaient jeunes (21 et 23 ans), mais le futur grand écrivain et Louise de Vilmorin, qui elle deviendra une grande romancière et poétesse, se quitteront peu après et Louise épousera deux ans plus tard, un magnat américain, Henry Leigh Hunt.

Dans 4 ans, il y aura 100 ans que l'auteur du Petit Prince et l'écrivaine se retrouvaient dans cette maison (photo) de cette vallée du Jura suisse .
Image

Auraient-ils pu penser que la tournure des événements dans le domaine de la semence permette ce dessin critiquant l'appropriation des droits sur la semence en utilisant l'image du petit prince de Saint-Exupéry et sa rose opposé à celui de l'ex-firme de la famille de Louise de Vilmorin.




Une information a diffuser > BN © Boulangerie Net


Bon pain
Marc