|
[Enregistrez vous c'est rapide et gratuit]

Messagede Alain 01 Déc 2012, 11:55 Sujet du message: LES COURS DU BLE AU PLUS HAUT.

Image


La production mondiale de blé chute actuellement alors que les cours mondiaux de la céréale sont au plus haut. Deux ingrédients qui feront frémir à
coup sûr les boulangers, car le coût de la farine et celui du pain risquent d'être négativement affectés.
C'est une nouvelle qui risque d'exacerber l'inquiétude des boulangers
Suite...


Une information a diffuser > BN © Boulangerie Net
Du fabrication maison & rien d'autre.
Ne vendre que ce que l'on est capable de manger soi même.
Homme Avatar de l’utilisateur
Alain
Modérateur
Modérateur
 
Age: 54 ans - balance balance
Messages: 7673
Recettes: 0
Inscription: 06 Sep 2003, 20:10
Localisation: Corbie (80) Somme.
Pays: France (fr)
Catégorie: Artisan en activité
Macarons: 988,893.00
Explorer: Explorer 
Point de réputation: 89
A remercié: 11 fois
A été remercié: 54 fois

Messagede Leroidek 01 Déc 2012, 12:21 Sujet du message: Re: LES COURS DU BLE AU PLUS HAUT.

Alain a écrit: car le coût de la farine et celui du pain risquent d'être négativement affectés.
C'est une nouvelle qui risque d'exacerber l'inquiétude des boulangers
Au Sénégal et dans toute l'Afrique c'est sûr, ces pays ou le prix du pain impacte fortement les budgets des consommateurs sont soumis au cours mondiaux du blé très volatil.

En France il en va autrement, le prix du pain n'a pas d'autre importance que psychologique.
Le marché européen du blé est toujours plus élevé, le prix européen devrait dépasser le prix mondial de 20 à 30 €, voir 40.
En France, le prix de la farine est une composante du prix de la baguette secondaire, une petite augmentation de charge sur la masse salariale ou un refiscalisation des heures sup, fait beaucoup plus de mal au compte de résultat.

Cotation du Blé meunier, le 30/11/2012 ; 268 €

Image
Problèmes de personnels en pâtisserie ?
Vous cherchez un extra pour un jour ou plus, ou en remplacement ?
Sur l'Île de France.

Contactez moi en MP.
Homme Avatar de l’utilisateur
Leroidek
Membre confirmé
Membre confirmé
 
Age: 54 ans
Messages: 631
Recettes: 0
Inscription: 14 Oct 2010, 22:41
Pays: France (fr)
Macarons: 2,601.00
Point de réputation: 53
A remercié: 1 fois
A été remercié: 47 fois

Messagede Biscotte 02 Déc 2012, 08:31 Sujet du message: Re: LES COURS DU BLE AU PLUS HAUT.

Leroidek a écrit:
Alain a écrit: car le coût de la farine et celui du pain risquent d'être négativement affectés.
C'est une nouvelle qui risque d'exacerber l'inquiétude des boulangers
Au Sénégal et dans toute l'Afrique c'est sûr, ces pays ou le prix du pain impacte fortement les budgets des consommateurs sont soumis au cours mondiaux du blé très volatil.

En France il en va autrement, le prix du pain n'a pas d'autre importance que psychologique.
Le marché européen du blé est toujours plus élevé, le prix européen devrait dépasser le prix mondial de 20 à 30 €, voir 40.
En France, le prix de la farine est une composante du prix de la baguette secondaire, une petite augmentation de charge sur la masse salariale ou un refiscalisation des heures sup, fait beaucoup plus de mal au compte de résultat.

Cotation du Blé meunier, le 30/11/2012 ; 268 €

Image


sans oublier le coup de l’énergie + de 80% en 7ans sur le Gaz de ville par exemple !
Ce n'est pas la fonction que tu occupes qui t'honore, mais la manière dont tu l'exerces
Non spécifié Avatar de l’utilisateur
Biscotte
Membre fidèle
Membre fidèle
 
Age: 61 ans - taureau taureau
Messages: 334
Recettes: 0
Inscription: 21 Jan 2006, 10:06
Pays: France (fr)
Macarons: 847.00
Mozilla: Mozilla 
Point de réputation: 4
A remercié: 1 fois
A été remercié: 8 fois

Messagede Leroidek 02 Déc 2012, 09:07 Sujet du message: Re: LES COURS DU BLE AU PLUS HAUT.

Biscotte a écrit:sans oublier le coup de l’énergie + de 80% en 7ans sur le Gaz de ville par exemple !
Oui, également beaucoup plus impactant pour le Sénégal et dans toute l'Afrique. Pour ce qui est du prix de l'énergie il n'y a pas de mystère, ça va monter, encore et encore et toujours. La cause en est la géologie et le pic de pétrole, la raréfaction du pétrole conventionnel fait monté le prix du baril marginal et entretient la hausse. Toutes les autres énergies sont plus ou moins liée au prix du baril.

La hausse depuis 6/7 ans du blé, est aussi une conséquence indirecte du pic pétrolier, il faut beaucoup d'énergie, plus chère pour faire pousser des céréales. Et ce n'est que le début. Tout ce qui utilise de l'énergie va subir ce nouveau paradigme.
Problèmes de personnels en pâtisserie ?
Vous cherchez un extra pour un jour ou plus, ou en remplacement ?
Sur l'Île de France.

Contactez moi en MP.
Homme Avatar de l’utilisateur
Leroidek
Membre confirmé
Membre confirmé
 
Age: 54 ans
Messages: 631
Recettes: 0
Inscription: 14 Oct 2010, 22:41
Pays: France (fr)
Macarons: 2,601.00
Point de réputation: 53
A remercié: 1 fois
A été remercié: 47 fois

Messagede Reivilo 02 Déc 2012, 09:18 Sujet du message: Re: LES COURS DU BLE AU PLUS HAUT.

Leroidek a écrit:
Alain a écrit: car le coût de la farine et celui du pain risquent d'être négativement affectés.
C'est une nouvelle qui risque d'exacerber l'inquiétude des boulangers
Au Sénégal et dans toute l'Afrique c'est sûr, ces pays ou le prix du pain impacte fortement les budgets des consommateurs sont soumis au cours mondiaux du blé très volatil.

En France il en va autrement, le prix du pain n'a pas d'autre importance que psychologique.
Le marché européen du blé est toujours plus élevé, le prix européen devrait dépasser le prix mondial de 20 à 30 €, voir 40.
En France, le prix de la farine est une composante du prix de la baguette secondaire, une petite augmentation de charge sur la masse salariale ou un refiscalisation des heures sup, fait beaucoup plus de mal au compte de résultat.

Cotation du Blé meunier, le 30/11/2012 ; 268 €

Image


Je pense que ce que tu dis est inexact, sur une affaire comme la mienne a 180ca, sans réelle charges salariales, l'augmentation de la farine a un impact direct et important surtout venant s'ajouter a toute la serie d'augmentation des matieres premieres. La refiscalisation des heures supp je ne doute pas que le recours au bonne vielle méthode est déja redevenue courante
« Il y a deux sortes d’abus : ceux qui naissent de la logique d’un régime, et ceux qui naissent de son incohérence. »
de Gilbert Cesbron
Homme Avatar de l’utilisateur
Reivilo
Animateur
Animateur
 
Age: 26 ans
Messages: 4723
Recettes: 0
Inscription: 27 Jan 2009, 18:07
Pays: France (fr)
Catégorie: Artisan en activité
Macarons: 31,274.00
Point de réputation: 22
A remercié: 86 fois
A été remercié: 100 fois

Messagede Leroidek 02 Déc 2012, 09:37 Sujet du message: Re: LES COURS DU BLE AU PLUS HAUT.

Reivilo a écrit:Je pense que ce que tu dis est inexact
Possible, je raisonne macro économie, pas à titre individuel.
Vous pouvez contester une phrase pour votre cas personnel, mais il faut suivre l'explication globale.

L'explication globale c'est que le pic de pétrole qui fait monter les prix de tout ce qui utilise de l'énergie, et comme tout utilise du pétrole ou de l'énergie pour exister, tout augmente plus vite que la productivité et donc les revenus. La conséquence direct, est un appauvrissement global.
Problèmes de personnels en pâtisserie ?
Vous cherchez un extra pour un jour ou plus, ou en remplacement ?
Sur l'Île de France.

Contactez moi en MP.
Homme Avatar de l’utilisateur
Leroidek
Membre confirmé
Membre confirmé
 
Age: 54 ans
Messages: 631
Recettes: 0
Inscription: 14 Oct 2010, 22:41
Pays: France (fr)
Macarons: 2,601.00
Point de réputation: 53
A remercié: 1 fois
A été remercié: 47 fois

Messagede Reivilo 02 Déc 2012, 09:47 Sujet du message: Re: LES COURS DU BLE AU PLUS HAUT.

Leroidek a écrit:
Reivilo a écrit:Je pense que ce que tu dis est inexact
Possible, je raisonne macro économie, pas à titre individuel.
Vous pouvez contester une phrase pour votre cas personnel, mais il faut suivre l'explication globale.

L'explication globale c'est que le pic de pétrole qui fait monter les prix de tout ce qui utilise de l'énergie, et comme tout utilise du pétrole ou de l'énergie pour exister, tout augmente plus vite que la productivité et donc les revenus. La conséquence direct, est un appauvrissement global.


Le ca moyen des Boulangerie en France est de 210K€, Ce qui ramene mon cas personnel a une majorité de boutique.
Pour le pétrole, Donnez des sources des articles argumentés, allant dans le sens de votre thèse, que je ne partage pas. Le prix du pétrole ayant pour seul impact, ses dérivés direct, en aucun cas les matieres premieres comme les céreales, le sucre, le beurre ou le lait pour ce qui concerne la boulpat
« Il y a deux sortes d’abus : ceux qui naissent de la logique d’un régime, et ceux qui naissent de son incohérence. »
de Gilbert Cesbron
Homme Avatar de l’utilisateur
Reivilo
Animateur
Animateur
 
Age: 26 ans
Messages: 4723
Recettes: 0
Inscription: 27 Jan 2009, 18:07
Pays: France (fr)
Catégorie: Artisan en activité
Macarons: 31,274.00
Point de réputation: 22
A remercié: 86 fois
A été remercié: 100 fois

Messagede Chriss333 02 Déc 2012, 09:51 Sujet du message: Re: LES COURS DU BLE AU PLUS HAUT.

Je pense que le pétrole est à inclure pour le producteur de céréales !!!

Labourer, herser, semer, traiter, moissonner, tout ça c'est fait avec des engins gourmand en gasoil !
Homme Avatar de l’utilisateur
Chriss333
Membre fidèle
Membre fidèle
 
Age: 31 ans
Messages: 217
Recettes: 0
Inscription: 29 Juin 2011, 18:38
Pays: France (fr)
Catégorie: Salarié(e)
Macarons: 2,763.00
Point de réputation: 0
A remercié: 0 fois
A été remercié: 18 fois

Messagede Leroidek 02 Déc 2012, 10:07 Sujet du message: Re: LES COURS DU BLE AU PLUS HAUT.

Reivilo a écrit: Donnez des sources des articles argumentés, allant dans le sens de votre thèse, que je ne partage pas.
Ce n'est pas une thèse, ce sont des constatations.
Les céréales consomme beaucoup d'énergie pour leur production ; pétrole pour les engins agricoles, camions, gaz pour les engrais azotés, pétrole toujours pour extraire les engrais miniers, électricité pour la chaîne logistique.
Le sucre, c'est la même chose coté production, mais en plus on en fait aussi des biocarburant se qui pése sur les prix.
La filière vache laitière utilise aussi toutes les énergie pour produire des aliments du bétail, traiter le lait et ses dérivés.
Et derrière la production il y a le transport et la transformation dans les fournils.

L'amenuisement de la rente pétrolière pour l'état Français creuse les déficits et augmente les dettes depuis 10 ans, et vos impositions montent par compensation de plus belle.

Pour des sources des articles argumentés ou des vidéo sur le pic de pétrole, je ne saurais trop vous inviter à utiliser votre moteur de recherche favori avec la requête "Pic pétrolier". Sauf bien sur si vous considérez que le pic de pétrole n'existe pas.
Problèmes de personnels en pâtisserie ?
Vous cherchez un extra pour un jour ou plus, ou en remplacement ?
Sur l'Île de France.

Contactez moi en MP.
Homme Avatar de l’utilisateur
Leroidek
Membre confirmé
Membre confirmé
 
Age: 54 ans
Messages: 631
Recettes: 0
Inscription: 14 Oct 2010, 22:41
Pays: France (fr)
Macarons: 2,601.00
Point de réputation: 53
A remercié: 1 fois
A été remercié: 47 fois

Messagede Reivilo 02 Déc 2012, 10:18 Sujet du message: Re: LES COURS DU BLE AU PLUS HAUT.

Leroidek a écrit:
Reivilo a écrit: Donnez des sources des articles argumentés, allant dans le sens de votre thèse, que je ne partage pas.
Ce n'est pas une thèse, ce sont des constatations.
Les céréales consomme beaucoup d'énergie pour leur production ; pétrole pour les engins agricoles, camions, gaz pour les engrais azotés, pétrole toujours pour extraire les engrais miniers, électricité pour la chaîne logistique.
Le sucre, c'est la même chose coté production, mais en plus on en fait aussi des biocarburant se qui pése sur les prix.
La filière vache laitière utilise aussi toutes les énergie pour produire des aliments du bétail, traiter le lait et ses dérivés.
Et derrière la production il y a le transport et la transformation dans les fournils.

L'amenuisement de la rente minière pour l'état creuse les déficits et augmente les dettes et vos impositions montent par compensation de plus belle.

Pour des sources des articles argumentés ou des vidéo sur le pic de pétrole, je ne saurais trop vous inviter à utiliser votre moteur de recherche favori avec la requête "Pic pétrolier". Sauf bien sur si vous considérez que le pic de pétrole n'existe pas.

M'enfin ce sont VOS constations, qui n'ont aucune valeur a mon sens, Ces matières premières sont boursicoté et spéculé, ce qui la a une incidence réelle, le prix du pétrole y est totalement indépendant
« Il y a deux sortes d’abus : ceux qui naissent de la logique d’un régime, et ceux qui naissent de son incohérence. »
de Gilbert Cesbron
Homme Avatar de l’utilisateur
Reivilo
Animateur
Animateur
 
Age: 26 ans
Messages: 4723
Recettes: 0
Inscription: 27 Jan 2009, 18:07
Pays: France (fr)
Catégorie: Artisan en activité
Macarons: 31,274.00
Point de réputation: 22
A remercié: 86 fois
A été remercié: 100 fois

Suivante

Retourner vers Actualités +30j

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 4 invités

 
  • Messages en relation
    Réponses
    Vus
    Dernier message
Ambassadeurs du painPUBPlastiquette point comPub
   Boulangerie NetBoulangerie Net Le flux des actualités Boulangerie NetBoulangerie Net sur FacebookBoulangerie Net sur TwitterBoulangerie Net Channel sur YoutubeBoulangerie Net sur Dailymotion